Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« février 2004 »
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou au djembé

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

jeudi 26 février 2004

182. Henri, Henri, Henri !

Henri DèsDepuis que j'ai entendu papa et maman parler du concert d'Henri Dès, j'réclame tout le temps pour y aller !
Ça va être dur de patienter jusqu'au 12 mars, d'autant que papa passe son temps au téléphone à ce propos pour organiser le tournage. Il paraît donc qu'on va tourner... Chouette un manège !

PS: Merci à Marc, Isabelle, Enriqué et surtout Henri Dès qui est venu faire un tour sur le site et qui ont marqué leur accord pour le tournage. Chui achement impatient de te rencontrer Henri, avec tes fan- tes fantômes !
Par Bèrlebus, à 14:28 :: Au jour, le jour :: #209 :: 5 commentaires
 

mercredi 25 février 2004

181. Au musée

Khnopff : forêt à FossetCe matin, toute la famille a été au musée.
Chai pas c'que c'est un musée...
Mes parents, y m'ont expliqué qu'on allait voir une exposition de Fernand Khnopff qui fait des peintures.
Chai plus très bien c'que c'est des peintures (même si j'en fais parfois à l'école ou à la maison).

Tout ce que je sais, c'est que je me suis baladé en poussette dans un grand bâtiment et que papa et maman causaient avec Mathilde et Eva pendant que je chantais "Trois esquimaux" (c'est la chanson que maman m'apprend à la guitare -papa, il est trop nul avec les instruments de musique- : moi je gratte les cordes et maman fait les accords).
Bref, moi, j'mettais de l'ambiance, à défaut de pouvoir goûter aux arts plastiques.
De temps en temps, on se souciait de moi ou on m'expliquait des choses comme, par exemple, quand papa m'a dit que le peintre, Fernand Knof-machin-là, il avait beaucoup été tout près de notre maison en Ardennes, dans le village d'à côté qui s'appelle Fosset. Il a donc peint beaucoup là-bas (comme le tableau de la forêt de sapin qui illustre cet article). Soit...

Finalement, le truc qui m'a le plus plu dans ce lieu appelé "Musée", c'était la grande salle à l'entrée qui résonnait très fort. J'm'en suis donné à coeur joie, même que tout le monde se retournait m'a dit papa.

lire la suite

Par Bèrlebus, à 14:24 :: Au jour, le jour :: #208 :: aucun commentaire
 

mardi 24 février 2004

180. Je connais ma petite personne !

Avec toutes ces grippes que j'enchaîne, j'ai appris à connaître les moindres signent que manifestent
mon corps.
Déjà la dernière fois que j'avais eu de la fièvre, j'avais dit comme un grand : "Maman, je suis malade !"
Et effectivement, je me payais un bon 40° de fièvre.

Ce soir, à la sortie du bain, j'ai directement demandé à maman de prendre ma température. Elle m'a demandé si j'étais malade et j'ai répondu que non, mais que j'voulais quand même.
Maman a vérifié : 37,8°. C'est pas vraiment malade, mais c'est pas ma norme non plus.

Comme quoi, hein, j'connais ma petite personne !
Quant à ce foutu virus qui va et vient et qui veut pas m'lâcher, j'vais lui faire une grosse tête.
Par Bèrlebus, à 13:05 :: Au jour, le jour :: #207 :: aucun commentaire
 

lundi 23 février 2004

179. L'ancien et le nouveau..oh oh oh oh !

Aaaah ouais... Nickel le nouvel éléphant qui répète tout ce qu'il entend !
Mais pas question de virer l'ancien !
A deux, c'est plus comique, ils se répondent à l'infini !
Voyez ce que je veux dire ?

Ambiance à la maison !

photo:
les 2 éléphants
Par Bèrlebus, à 13:02 :: Au jour, le jour :: #206 :: aucun commentaire
 

178. Divine surprise

Lou et son nouvel éléphantChui en congé de Carnaval...
J'savais pas qu'y avait des cadeaux au carnaval comme à la Saint Nicolas ou à la Noël ! -Je blague -
Il se fait que, divine surprise, le facteur dépose un cadeau pour moi ce matin.
Bizarre.

Papa a l'air complice. Il m'explique que c'est un cadeau d'un petit garçon de six ans, Axel, qui a découvert le site avec sa maman et qui a absolument voulu m'offrir quelque chose. Comme ils ont vu la vidéo "la tondeuse" où je chante à la guitare avec mon éléphantqui répète toujours tout, et qu'ils ont repéré l'article où papa explique qu'il commence à se déglinguer, ils ont fait tilt dans leur tête.

Moralité :

lire la suite

Par Bèrlebus, à 13:00 :: Au jour, le jour :: #205 :: aucun commentaire
 

samedi 21 février 2004

176. Je m'éveille

C'est fou ce que je progresse en ce moment. C'est Papa et maman qui le disent. Faut dire que j'les entends souvent leurs "Bravo, Lou !" - "C'est super, mon Loulou!" .
Et c'est vrai que ces derniers temps, j'ai des périodes d'éveil nouvelles et surprenantes comme la discussion avec maman à propos de Sean Paul, ma réflexion à propos du printemps (et j'en passe).
Et puis, je joue beaucoup plus avec mes petites mains.

C'est comme si progressivement le soleil s'élevait sur ma planète et y apportait, non pas la lumière -j'la vois pas-, mais sa chaleur réconfortante.

Vot'monde m'attire de plus en plus, c'est incontestable, mais faut pas me pousser, hein. J'prendrai mon temps, tout mon temps. >

(papa m'a écrit une lettre à ce propos - lettre à Lou N°14)

photo:
Lever de soleil sur la planète du Petit Prince
Par Bèrlebus, à 12:50 :: Au jour, le jour :: #203 :: un commentaire
 

vendredi 20 février 2004

174. Henri Dès et ... Sean Paul

Henri Dès et Sean PaulJ'vous apprends rien si j'vous dis que mes goûts musicaux sont éclectiques.

Comme je fais ma quatrième grippe de l'hiver (!) - rien de grave, juste de la fièvre pendant deux jours qui me donne une pêche d'enfer -, je viens de passer deux journées chez Bon-Papy et Bonne-Mamy.
Et comme à chaque séjour quelque part, mes parents m'ont fait un sac de voyage avec mes "essentiels" du moment : l'éléphant, des jeux et mes C.D. favoris.
Or il se fait que grâce à la radio dans la voiture, mais surtout à ma grande soeur Mathilde, j'ai découvert Sean Paul. Waaouw ! Ça tue ! Ça arrache ! Mortel le mec avec ses rythmes et sa diction.
J'alterne donc pour le moment Henri Dès et Sean Paul en passant par "Pierre et le Loup" sans aucun état d'âme. Et vive la diversité !

Ainsi, chez mes grands-parents , j'leur ai donc demandé de mettre le C.D. de Sean Paul. Y ont eu l'air surpris en l'entendant. J'le sais paske j'les ai entendu se concerter discrètement, puis me proposer de mettre moins fort.

Alors hier soir, en rentrant à la maison, j'ai tout raconté à maman avec un petit sourire en coin (c'est une première que j'raconte quelque chose comme cela !) : "Bonne-Mamy, elle connaît pas Sean Paul, hein ?".
Maman m'a confirmé. Ils écoutent pas NRJ ou radio 21, ni la musique de variété.
Alors j'ai rajouté, avec mon sourire banane cette fois : "Elle aime pas beaucoup Sean Paul, Bonne-Mamy".
On a ri tous les deux de la situation, j'vous dis pas !
C'est drôle que des gens aient des goûts différents. Moi, j'prends tout ce qui vient, à la condition que ce soit mélodique, harmonique, drôle, original ou pêchu !

A propos d'Henri Dès, grâce à l'article sur le concert des "Déménageurs", Bénédicte, une fidèle lectrice, m'a averti de sa venue au Cirque Royal en mars !
... Si les organisateurs sont d'accord, ça va sentir le premier coup de manivelle officiel du documentaire sur bibi ! A suivre donc.
Par Bèrlebus, à 12:41 :: Au jour, le jour :: #201 :: 2 commentaires
 

mercredi 18 février 2004

172. Mon premier concert !

Lou au concertOuaiiiiis ! Papa, Maman et Eva m'ont emmené samedi après-midi à mon premier spectacle ! On a été voir "Les Déménageurs" qui chante et raconte "Lili et les escargots".

Ça faisait quelques jours que mes parents me préparaient à l'événement. Je connaissais déjà "Lili et les escargots" pask'on a le C.D. à la maison.
Un concert ! Un vrai ! Comme le C.D. d'Henry Dès qui m'a fasciné quand j'ai entendu toute la salle participer aux chansons !

Pour être honnête, fin de matinée, j'ai commencé à flipper un petit peu...
"J'veux pas ! " - "J'veux plus !"
Mais ils m'ont rassuré.

Avantage de ma situation, papa s'est arrangé pour ne pas se trouver dans la cohue de la file à l'entrée (c't'un truc qui me stresse) : on a donc pu entrer tout de suite dans la salle.

lire la suite

Par Bèrlebus, à 12:33 :: Au jour, le jour :: #199 :: aucun commentaire
 

mardi 17 février 2004

171. "Monsieur" et Moi

Lou dans les escaliers avec MonsieurDans la galerie des personnages que j'invente ou imite, j'vous présente plus le Petit Chien Courage et Monsieur René.
...Depuis peu, y'en a des nouveaux !
J'adore, par exemple, être l'ami de petit Pierre (de Pierre et le Lou). Quand la musique du Loup arrive, j'me mets à crier : "Pierre, Pierre ! Attention, voilà le loup !"
Mais LE personnage qui me fait kiffer pour le moment , c'est "Monsieur".
Ne m'demandez pas qui c'est, ça n'a aucun espèce d'importance. J'ai inventé Monsieur pour pouvoir parler avec une voix grave comme papa. Le problème c'est que j'ai une voix d'enfant. Alors, pour réussir à faire une voix basse, je baisse le menton et je parle tout bas (Comme ça, j'y arrive).

Ainsi donc, "Monsieur" est devenu un pote incontournable.
Y cause sérieux genre : "Oui-euh... c'est exact-euh... Bon-Papy, il est pas là-euh...".
Et le plus drôle, c'est que, l'autre jour, je lui ai donné corps : j'étais dans les escaliers quand j'ai dit :

lire la suite

Par Bèrlebus, à 12:32 :: Au jour, le jour :: #198 :: un commentaire
 

dimanche 15 février 2004

170. Dangereux précédent !

J'vous disais donc qu'après la tornade dans le bain, la fin de journée s'est passée à merveille.
A peine descendue, maman à téléphoné à Bon-Papy et Bonne-Mamy pour prendre leurs nouvelles. Du coup, j'ai pu causer au téléphone avec eux.
Y'a pas à dire, le téléphone : j'a-do-re.

Bon, O.K., j'l'admets, j'y dis généralement n'importe quoi. C'est le dernier des moments où j'aurais envie de me concentrer et réfléchir.
Le téléphone, c'est un téléphone... comme celui de "Buzz l'Eclair" (cfr. art 56) : chacun dit ce qu'il veut quand il veut. La preuve : Buzz, l'Eclair, il ne me répond jamais. C'est donc un jeu, même si j'ai papa, maman ou quelqu'un d'autre que j'connais en ligne.

Ainsi donc, quand on en a eu fini avec mes grands-parents et que maman a raccroché, j'ai aussitôt demandé de téléphoner à quelqu'un d'autre.

lire la suite

Par Bèrlebus, à 12:19 :: Au jour, le jour :: #197 :: un commentaire
 

samedi 14 février 2004

169. Chronique du temps qui passe (13) : A cause des poux...

Lou dubitatifChui dans mon bain, comme tous les soirs.
Papa est derrière son ordinateur, comme tous les soirs aussi.
Schéma traditionnel.

De temps à autre, j'l'appelle à travers le mur.
"Papa, je veux de l'eau froide !".
C'est pas que mon médicament pour me faire retenir l'eau n'a pas marché (vous savez, mon "diabète insipide" qui fait qu'on doit me souffler un liquide dans le nez toutes les douze heures, dont une fois le soir). Non, c'est un prétexte pour avoir papa près de moi et puis jouer au petit poisson en parlant avec ma bouche contre l'eau dans le verre.
"Papaaaa !"
Une fois, deux fois, trois fois (pask'à chaque fois, je vide l'eau dans le bain et j'en réclame de nouveau : c'est une technique infaillible).

lire la suite

Par Bèrlebus, à 12:15 :: Au jour, le jour :: #196 :: aucun commentaire
 

mardi 10 février 2004

166. Lustucru ?

Quand papa est venu me chercher à la garderie de l'école, j'étais assis sur la bascule et je chantais une chanson que j'entendais dans un lecteur C.D..
Papa fut tout surpris parce que j'la connaissais par coeur mais je n'l'avais jamais chanté à la maison. Elisabeth, ma gardienne, lui a confirmé que j'aimais beaucoup ce disque, ... tout comme les autres enfants. Et pour cause ! J'vous l'donne dans le mille... Un type avec une petite voix fluette et rigolote, un timbre mal assuré à la note approximative, mais si touchant, si fragile, ça ne peut que me plaire.
Quand papa m'a demandé si je connaissais le chanteur, j'lui ai dit, sans une hésitation : "Bourvil !"

J'sais pas pourquoi, papa m'a alors expliqué : "Je le connais aussi... J'l'aime bien. Enfin, je connais ses chansons... pas lui personnellement... Lui il est très vieux... Enfin, il est mort. Enfin, ça c'est quelque chose d'encore un petit peu compliqué pour toi."
Qu'est ce qu'il peut parfois s'emmêler les pinceaux dans ses phrases papa. Pourquoi tant de précision ?
Bref, il m'a dit que Bourvil est mort, comme Gainsbourg. Mais j'ai rien pigé : j'sais pas ce que ça veut dire "mort".
Tout ce que je sais, c'est qu'il y a un type dans le lecteur, qui quand on met le disque, il chante en direct pour moi et qu'moi, il me branche bien !

(Réponse de papa dans la lettre à Lou N°12)
Par Bèrlebus, à 12:05 :: Au jour, le jour :: #193 :: un commentaire
 

lundi 9 février 2004

165. Le site et moi !

J'viens d'passer un moment fun avec papa.
Comme il a énormément de travail en ce moment, c'est moi qui ait demandé de pouvoir venir le voir en sortant du bain. Même que ça devient une habitude.
J'm'assieds alors sur ses genoux et on cause une ou deux minutes.

Mais aujourd'hui, là, tout de suite, il m'a expliqué qu'il travaillait à raconter ma vie sur internet (k'est-ce qu'ils peuvent se répéter mes parents, j'vous jure!).
N'empêche, pour me l'expliquer pour la centième fois, il m'a mis la dernière vidéo en ligne (les histoires de Lou - art. 155).

J'vous dis pas comme je me suis marré à me réentendre ainsi. J'rigolais tellement que j'me blottissais dans les bras de papa.

Si c'est ça internet, ah ouais, ça me branche. Mais bon, ça a l'air quand même assez compliqué quand j'vois le temps que papa passe dans son bureau.
Hum...

photo:

Le site et moi
Par Bèrlebus, à 12:01 :: Au jour, le jour :: #192 :: 2 commentaires
 

164.Dr Eléphant et Mister Olifant

Mon éléphantC'est pas paske j'cause plus de lui qu'il n'est pas toujours aussi présent dans ma vie.
De qui j'veux parler ?
De mon pote l'éléphant-qui-répète-toujours-tout-c'que-j'dis, pardi ! (Cfr.
article 134 et 135 : mon pote l'éléphant).
Même qu'à force de le trimbaler partout, il commence sérieusement à être tout déglingué. Son cou est cassé et l'interrupteur qui met en marche le microphone commence à faire des siennes.
Mais soit...

"Dr éléphant", c'est un passe-temps, une manière de communiquer ou de jouer, mais "Mister Oliphant", c'est aussi un bon moyen pour m'enfermer dans ma bulle, pour combler le silence et ignorer ainsi le temps qui passe.

En fait, que ce soit avec mes petits gestes de réassurance (cfr.
"Mes petites mains" et "Ma perception" (2)) ou avec l'éléphant, c'est le même combat : le temps "mort" ne peut pas exister. J'dois en permanence m'occuper. Ne rien faire revient au rien, au néant.
...Et j'pense pas qu'y ait beaucoup de personnes qui aiment le néant, s'pas ?

Mon pote l'éléphant, c'est donc pas toujours un bon copain. J'le sens bien pask'y a des moments où papa et maman essayent de détourner la conversation pour ne pas me le donner. Mais chui pas du genre à m'laisser berner.
Longue vie à mon pote l'éléphant !

(La réponse de papa se trouve sur la
11ème lettre à Lou)
Par Bèrlebus, à 11:57 :: Au jour, le jour :: #191 :: aucun commentaire
 

samedi 7 février 2004

163. Chronique du temps qui passe (12): Le petit Lou et la pleine lune.

Loup à la pleine luneTrois heures du mat., j'ai pas sommeil, c'est la pleine lune. J'commence donc à causer avec Monsieur René et toute la clique, mais rapidement, mon histoire manque de bruitage.
Addition de percus avec mes pieds sur mon tableau créatif Fisher-Price accroché à mon lit, ça fait plus mieux et plus vrai (cfr. article 118).

Trois heures quinze, maman entre dans la chambre. Chouette, de la compagnie ! ...mais j'la vois déjà venir :
"Mon p'tit Lou, maintenant c'est l'heure de dormir. Tout le monde fait dodo."
Suit le manège habituel : récup. de la tute, doudouces, bisous, petite-couette-toute-douce remise en place.
J'obtempère et cache ma tête comme d'hab. sous la couette.
Maman remonte se coucher.
J'attends un peu.

Trois heures trente-cinq. C'est bon, ils doivent dormir.

lire la suite

Par Bèrlebus, à 11:46 :: Au jour, le jour :: #190 :: 2 commentaires
 


mercredi 4 février 2004

161. Quand j'cause à papa qui travaille (bis)

Gros mots(NDL: malgré la course folle du moment, je ne résiste pas à vous transmettre texto la conversation d'hier entre Lou et moi)

Ca devient une habitude... : Moi dans le bain, maman occupée avec Eva et papa qui travaille dans son bureau (la pièce voisine).
Moi : "Papa ? Tu es dans ton bureau ?"
Papa : "Oui mon Loulou, j'ai beaucoup de travail, tu sais."
Moi : "Et pourquoi tu as dis un gros mot en renversant le vélo d'Eva dans le couloir? " (maman m'a expliqué la situation survenue deux heures auparavant).
Papa : "Parce que j'ai accroché le vélo et qu'il est tombé. Ça m'a énervé parce que j'étais pressé."
Moi : "C'est pas grave, tsé. Je t'aime, tsé. Mais il faut pas dire de gros mots, papa !"
Papa : "je suis désolé mon bonhomme. Tu as raison. Mais tu vois, je suis un peu fatigué en ce moment. C'est comme toi quand tu es fatigué : tu t'énerves plus vite."
Moi (OK, il m'la déjà sorti celle-là) : "Tu viens dans le bain s'il te plaît papa ?"

...et papa de craquer et de me rejoindre illico dans la baignoire.
Le boulot attendra.
Par Bèrlebus, à 11:36 :: Au jour, le jour :: #187 :: un commentaire
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned