Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« décembre 2003 »
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et le mouvement

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

dimanche 21 décembre 2003

142. Chronique du temps qui passe (8) : Papa est complètement sot !

Lou sot...Et moi, je suis pas fou.
J'ai pas rêvé.
Et qu'on mette pas ça sur le compte de la fièvre de ma grippe !

V'là que papa s'amuse à dire des gros mots !
Si, si, j'ai bien écrit : s'amuse.
Pire, maman, Mathilde et Eva semblaient être de mèches.

C'était avant hier soir.
J'les ai senti tout excités, tous les quatre.
Avant mon bain, papa m'a expliqué qu'on "allait jouer à faire une blague pour souhaiter un Joyeux Noël à tous les amis, en ce compris ceux d'internet qui lisent mon histoire".
Déjà, cette info, j'l'ai pas scotchée. Trop compliqué, trop d'éléments dans cette phrase : jouer + blague + Noël + amis + internet + mon histoire.
Mais peu importe puisque leur joie était de bonne augure.

Moi, vous l'savez, j'adore les atmosphères de fêtes et de bêtises. C'est comme quand on parle d'une ambiance électrique : c'est quelque chose qu'on ne voit pas, mais qu'on sent. J'crois, à ce propos, qu'il n'y a pas d'ondes plus puissantes et plus positives que celles émises par l'humour.
Soit.

Avant-hier donc, ils m'ont tout d'abord demandé de dire des mots devant la caméra.

lire la suite

Par Bèrlebus, à 16:35 :: Au jour, le jour :: #167 :: 2 commentaires
 

mardi 16 décembre 2003

140. ...Et ça babbeleir...

O.K., je l'avoue. Je suis un grand bavard et ma langue est bien pendue.
Et particulièrement en ce moment !
(A ma décharge, j'ai de qui tenir, si vous voyez ce que je veux dire - voyez tous ces articles régulièrement publiés - Puis, y suffit aussi de voir la photo de papa qui illustre ces propos).
La timidité étant rangée dans le placard, j'vous dis pas ce que j'cause. Seul ou en société. Et polyglotte en plus (j'vous en avais déjà parlé cfr. art.32 et 95 ).

J'ai donc "les langues pendues", puisque j'adore parler et imiter différents langages : l'anglais, le flamand, l'africain... et même le chinois !

J'admets que le chinois, c'est de l'impro totale, mais c'est tellement fun. Il suffit d'aligner quelques "ching"-"ping"-"wong"-"chong"-"mâ"-"wa"-"ki", et ça fait tout de suite sérieux.

A propos de l'africain, c'est plus une question d'accent. Pour être précis, c'est du français à la sauce africaine.

lire la suite

Par Bèrlebus, à 16:23 :: Au jour, le jour :: #165 :: 2 commentaires
 

lundi 15 décembre 2003

139.Ça swingue !

"Juke box, juke box,
je claque des doigts devant le juke box"


C'est Gainsbourg qui chante cette chanson. J'l'écoute souvent depuis que j'ai deux ans et demi. C'est dire si je la connais.
Et puis, ce que je trouve fascinant, c'est le rythme des claquements de doigts.

Y'm'a pas fallu longtemps pour comprendre comment faire.
Si du haut de mes trois ans, ça ressemblait plus au frottement léger d'un tissu, j'peux vous dire qu'aujourd'hui, le King du clac, c'est plus Elvis ou Gainsbourg, mais moi !
Ça me prend par moment. En fait n'importe quand. Il suffit que le rythme me démange le bout des articulations, et hop, c'est parti.

Faut dire que j'suis en pleine période latino en ce moment.
Mes favoris sont "Trio esperança" do Brasil (trois madames qui chantent a cappela), "Brasilero" (Pour ce coup là, j'adore tellement les mélodies que c'est moi qui vous les chante sans accompagnement), et ...La Bamba.
Ben oui, j'échappe pas non plus au matraquage médiatique de la radio.
Et comme ma soeurette Eva, elle aime bien aussi, maman nous a acheté le C.D.
A peine dans le lecteur, aux premières notes, j'ai fait mon sourire banane et j'ai dit: "C'est la Bamba".

J'ai entendu maman expliquer à Eva que c'était une vieille chanson de quand ils étaient jeunes, même qu'elle était très pratique pour rencontrer les garçons quand on était timide, parce que le but de la danse c'était de se choisir un partenaire qu'on embrassait. Beark!

De toute façon, moi, chui pas timide pour un sous.
Pas besoin de Bamba pour entrer en contact avec les gens.
Par Bèrlebus, à 16:19 :: Au jour, le jour :: #164 :: un commentaire
 

samedi 6 décembre 2003

133. Boudera ? Boudera pas Saint Nicolas ?

S'matin, j'me suis levé du pied gauche... malgré le fait que ce soit le jour de la Saint Nicolas ! (Faut le faire, non ? J'crois qu'j'ai du être le seul petit garçon de s' Royaume à être de mauvaise humeur au réveil d'un 6 décembre !)
Chai pas s'qu'y avait. J'voulais plus ni monter, ni descendre les escaliers. Fâché !

Pourtant, depuis deux ou trois semaines, chui en plein progrès, en pleine période d'éveil, de curiosité et d'audace. Mes parents, ils comprennent pas la raison de cette brutale avancée positive. Y'a pas vraiment de raison objective, de la même manière qu'il n'y a aucun motif apparent à ce cette subite mauvaise humeur. Mais en pareille circonstance aussi, y'a plein de progrès de ma part.
La preuve ?

lire la suite

Par Bèrlebus, à 15:37 :: Au jour, le jour :: #158 :: 4 commentaires
 

vendredi 5 décembre 2003

132. Saint Nicolas

Saint-NicolasÇa fait quelques semaines qu'à l'école, Marie-Anne nous apprend des chansons de Saint Nicolas et qu'elle nous fait bricoler un petit personnage à son effigie. Même qu'il est venu nous dire bonjour hier en classe, en chair, en os et surtout, en barbe !
Il était déjà venu l'année passée, mais sa longue barbe m'avait fait peur : c'était comme une toile d'araignée pour moi (nous les aveugles, on aime pas les choses "molles" ou difficilement palpables).
Cette année, par contre, j'en ai bien profité.

Saint Nicolas, c'est le patron des écoliers (et des enfants). C'est un peu un Père-Noël bis et anticipé, que l'on fête le 6 décembre en Belgique. L'occase pour recevoir déjà des cadeaux avant ceux de Noël !

Maman et papa m'ont expliqué que ce soir, on chantera des chansons de Saint Nicolas devant la cheminée, et que demain matin, on y trouvera des cadeaux.
Youpie !

Faudra pas oublier de mettre la carotte pou l'âne, et un verre de Cognac pour lui.

(NB de papa: avec tous les médicaments, j'crois pas que j'vais boire le Cognac cette année ! Hips !)
Par Bèrlebus, à 15:35 :: Au jour, le jour :: #157 :: 3 commentaires
 

131. Papa bobo et super grandes soeurs !

Eva et louAvec papa et son bras immobilisé, tout est bousculé à la maison.
A son retour de l'hôpital, j'ai foncé pour me blottir dans ses bras. Quoi de plus naturel pour cela que de m'agripper à ses épaules. Papa, il a fait :"Aaaah !". J'ai bien compris que j'lui ai fait mal (il s'est pas fâché), mais comme je voyais pas son bras en écharpe, j'savais pas s'que j'pouvais faire ou pas... Alors, j'lui ai fait une doudouce au visage en lui demandant pardon.

Depuis lors, il m'a fait sentir son attèle et le gros pansement qui couvre son épaule. Reste que j'peux pas vraiment jouer avec lui, et lui peut difficilement s'occuper de moi. Mais j'm'en accommode bien. J'lui demande tout le temps si il a mal à l'épaule, j'lui fais des câlins.
Faut dire que pour le moment, chui gai comme un pinson et facétieux à souhait. La période du "Non" a subitement disparu!

Et puis, il y a mes grandes soeurs qui, heureusement, aident maman et s'occupent de moi.

Vivement le rétablissement de papa pour sauter, faire des guili-guili etc...
Par Bèrlebus, à 15:34 :: Au jour, le jour :: #156 :: aucun commentaire
 

jeudi 4 décembre 2003

130. Les spectacles (2) : Le petit prince au cirque

chapiteauEn ce moment, en terme de spectacles, je suis servi !
Hier après-midi, avec l'école, on a été invité au cirque. J'y avais déjà été avec la crèche quand j'étais tout petit, mais n'en ai gardé aucun souvenir (indeed!).

Des aveugles au cirque ! Quelle idée, me direz-vous ?
Et bien, j'peux vous assurer que j'ai passé un excellent moment !

Au début, j'ai bien été un peu impressionné par le bruit de la musique (j'ai mis mes mains sur les oreilles), mais Marie-Anne, ma maîtresse, m'a rassuré.
Durant tout le spectacle, elle nous expliqué ce que nous ne pouvions voir : les tigres, les trapézistes, les chameaux etc...
Les moments que j'ai préféré ? Les applaudissements bien sûr !

J'étais tout fier en rentrant à la maison. J'ai expliqué à maman et papa deux ou trois trucs qui m'avaient marqué, dont les clowns.
Comme ce sont des "potes" à moi (ben oui, chui un sacré clown aussi, surtout en ce moment), lorsque papa m'a demandé ce qu'ils faisaient, j'ai aussitôt imité leur rire en prenant un ton pas possible.
J'peux vous garantir que mon imitation a eu beaucoup de succès. J'ai fait autant rire papa que les spectateurs au cirque ! On aurait dit le rire de Kermit la grenouille du Muppet's Show !

C'est pour cela que papa veut faire un film sur moi : pour vous faire entendre mes incroyables facultés d'imitation : ton, timbre, accent, bruits... Chui le king en ce domaine.
Par Bèrlebus, à 15:33 :: Au jour, le jour :: #155 :: 5 commentaires
 


mercredi 3 décembre 2003

129. Les spectacles (1): Le spectacle de marionnettes d'Eva

Dimanche midi, chez mes grands-parents, on a encore une fois fêté l'anniversaire de maman.
Pour l'occasion, Eva, ma sœur, a présenté un spectacle de marionnettes qu'elle a préparé et répété avant (c'était SA surprise pour l'anniv. de maman).

On s'est tous réunis dans une chambre pour assister à son spectacle. J'ai religieusement écouté toute l'histoire qu'elle avait inventé : un savant mélange des "Trois petits cochons" et du "Petit chaperon rouge" (elle a appelé cela : "Les trois petits cochons numéro 2" (ben oui, comme le "Roi lion 2", "Alladin 2" etc...) .
A chaque scène, tout le monde applaudissait (faut dire qu'Eva ne cessait de rallonger sa pièce et que du coup, on croyait que c'était à chaque fois fini).
Ce que j'ai préféré ? Les applaudissements ! J'adore applaudir et dire "Bravo".
C'est presque ce que j'aime le plus dans les spectacles : l'ambiance !
Chui un joyeux luron moi, alors, l'esprit de fête et de joie, ça me fiche la banane instantanément. J'dirai même plus, ça me rassure : au moins chui sûr de n'pas être le seul joyeux drille sur cette planète, parce qu'à entendre les infos à la radio ou à la télé, à force de devoir être sérieux à l'école ou quand on me demande d'obéir à la maison, j'me pose parfois bien des questions sur ce monde.

photo:
Spectacle de marionettes d'Eva
Par Bèrlebus, à 15:32 :: Au jour, le jour :: #154 :: 2 commentaires
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned