Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« novembre 2005 »
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et les guili

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

vendredi 25 novembre 2005

457. Chronique du temps qui passe (34)

Au moment du goûter.
Papa et maman sont à mes côtés. On cause de tout et de rien.
En fait, j'essaye de faire dire des "euh" à papa.
- Il est quelle heure, papa ?
- Euh... presque 16 heures.
- Hé, t'as fait "euh", papa !
Ça marche à chaque fois que je lui demande l'heure. Enfin presque...
- Et maintenant, il est quelle heure ?
- tu ne crois pas que tu exagères, mon fils.
- Fais "euh" !
- Non, Loulou.
Maman nous interrompt.
- Je reviens tout de suite. Je vais chercher quelque chose en haut.
Je l'entends monter l'escalier.
Un ange passe.
- Elle est où maman ?
- En haut.
- Je veux maman.
- Elle va redescende tout de suite.
Je m'énerve.
- Je veux maman !
- Loulou, tout va bien. Qu'est ce qui se passe ?
Un gros chagrin m'envahit. Mes yeux s'emplissent soudain de larmes.
Je balbutie.
- Je veux ma.. man !
Papa se rapproche et se love contre moi en me câlinant.
- Mais qu'est ce qu'il y a, mon Loulou...
- J'ai peur...
J'entends maman qui réagit à l'étage.
- J'arrive, Lou.
Suis tout triste.

lire la suite

Par Bèrlebus, à 14:50 :: Au jour, le jour :: #521 :: 18 commentaires
 

lundi 14 novembre 2005

453. Mon grand lit

(Vendredi 5 novembre)

Sourire banane :
- J'ai une nouvelle chambre !
- Mais non, Lou, c'est un nouveau lit et on l'a juste changé de place avec garde-robe, regarde !
Maman me guide dans la pièce.
Tiens, oui, à la place de mon petit lit, il y a mon armoire et en face, mon nouveau grand lit.
Par ici l'entrée et hop !
Maman m'embrasse et quitte la pièce.
En cinq minutes, j'apprivoise mon nouvel environnement.
- Bonsoir Papa !
- T'es pressé de dormir ?
- Non, mais je veux pas que maman vienne me dire bonsoir.
- Pourquoi donc ?
- Pour pouvoir faire de renvois.

lire la suite

Par Bèrlebus, à 18:55 :: Au jour, le jour :: #517 :: 12 commentaires
 

samedi 12 novembre 2005

452. Quand tombe le Mur.

Pink Floyd The wallSortant de mon bain, j'entends de la musique tonitruante en bas.
Je reconnais tout de suite, c'est "The wall" de Pink Floyd qu'écoute papa en mettant le volume assez fort (ça lui arrive parfois de faire ça quand il est seul dans le salon).
Je me dépêche de descendre pour le retrouver.

- Coucou, Loulou ! Viens t'asseoir sur mes genoux, je vais te faire découvrir ce qu'est la stéréo.
Je grimpe dans le fauteuil et m'assoie à côté de lui.
- Non, viens dans mes bras, au milieu du fauteuil pour bien entendre.
Je m'exécute sur le champs.
- Ecoute bien... Tu vas voir, c'est génial. D'abord - tu entends ? -, on est juste au milieu, entre les baffles, les haut-parleurs. C'est comme si on était "dans" la musique.
Ben oui, vu le volume sonore, on ne peut qu'être dans la musique ! Mais je dois reconnaître que c'est assez kiffant.
- Ecoute la guitare. C'est comme si elle était ici, entre nous deux, et qu'on entendait la résonance à gauche et à droite.
Je ne moufte pas, les oreilles aux aguets.

lire la suite

Par Bèrlebus, à 18:35 :: Au jour, le jour :: #516 :: 8 commentaires
 

mercredi 9 novembre 2005

451. Aveugle !?

(suite du post précédent)

Le repas familiale se poursuit.
A défaut de jouer, je tente le dialogue :
- Dis, papa, tu veux bien m'expliquer, dans le film, quand je suis aveugle.
- Bien sûr ! Et bien toi, tu ne vois pas avec tes yeux.
- Et Pourquoi ?
- Parce que quand tu étais dans le ventre de maman, ce qui te sert à voir avec les yeux a oublié de se former, de se fabriquer dans ta tête, si tu veux. Cela arrive... Par exemple, il y a des gens qui n'entendent pas – on dit qu'ils sont sourds -, comme ça !
Joignant le geste à la parole, je sens ses mains se poser sur mes oreilles et les presser. J'entends presque plus rien, alors qu'il continue de me parler. Je saisis alors ses mains pour les ôter.
- ...Tu vois, c'est ça être sourd. Quant à être aveugle, cela veut dire que tes yeux ne fonctionnent pas, comme les oreilles pour les sourds. J'écoute attentivement, quand bien même ce n'est pas la première fois qu'on aborde le sujet. La chose est si difficile à conceptualiser.

lire la suite

Par Bèrlebus, à 12:23 :: Au jour, le jour :: #515 :: 11 commentaires
 


lundi 7 novembre 2005

450. Euh... (continuum)

A table, le soir.
Comme à chaque fois, j'tente le coup. On ne sait jamais...
- Dis, papa, tu veux bien faire "les pays" en faisant "euh" !
- Non Chounet, j'ai pas envie.
- Alors tu peux faire "les machines"* en faisant "euh" !
- C'est la même chose, Loulou... Moi je préfère discuter avec toi...
- Alors tu feras "euh" demain ?
- On verra, Lou...
- Jamais ? La semaine prochaine ?
- T'es sot. Je ferai sûrement "euh" demain, ...ou en réfléchissant si on discute !
- Réfléchis, alors.
- Et bien, il faut un sujet ! On peut parler de plein de choses, euuuuh... Je ne sais pas...
Sourire banane :
- Papa, t'as fait "euh" !
- Oups ! Et bien tu vois, je ne l'ai pas fait exprès !
- Tu ne l'as pas fait pour me faire plaisir ?
- Non, c'est venu tout naturellement. Alors de quoi on discute ?
- Tu peux m'expliquer le film que t'as fait sur moi ?
- De quoi, en particulier...
- Euh... de quand j'ai peur de la petite piqûre.
- Hé, hé, t'as fait "euh", Loulou !
J'prend un air malicieux :
- Hé, papa ! J'ai fait "euh" pour te faire plaisir. Pas parce que je réfléchissais !

(à suivre)

* "Les machines" est le même jeu que celui des "pays" : citer un à un tous les appareils et autres machines mécaniques ou électriques et expliquer leur usage, en n'oubliant surtout pas de réfléchir en faisant "euuuuh" !
Par Bèrlebus, à 18:46 :: Au jour, le jour :: #514 :: un commentaire
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned