Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« décembre 2003 »
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou au djembé

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

mardi 16 décembre 2003

140. ...Et ça babbeleir...

O.K., je l'avoue. Je suis un grand bavard et ma langue est bien pendue.
Et particulièrement en ce moment !
(A ma décharge, j'ai de qui tenir, si vous voyez ce que je veux dire - voyez tous ces articles régulièrement publiés - Puis, y suffit aussi de voir la photo de papa qui illustre ces propos).
La timidité étant rangée dans le placard, j'vous dis pas ce que j'cause. Seul ou en société. Et polyglotte en plus (j'vous en avais déjà parlé cfr. art.32 et 95 ).

J'ai donc "les langues pendues", puisque j'adore parler et imiter différents langages : l'anglais, le flamand, l'africain... et même le chinois !

J'admets que le chinois, c'est de l'impro totale, mais c'est tellement fun. Il suffit d'aligner quelques "ching"-"ping"-"wong"-"chong"-"mâ"-"wa"-"ki", et ça fait tout de suite sérieux.

A propos de l'africain, c'est plus une question d'accent. Pour être précis, c'est du français à la sauce africaine.

J'ai uuuun jourrr enteeendu à la raaadio un afrrriiicain qui parrrlais aux iiinfos : la ponctuation et les aaaaccents toooniques m'ont paaaru instantanééément truccuuulents ! Aaaalors, quand je te parle aafrrricain, je rrroule mes "R" et j'acceeentue et déééplace les iiintonaaaations.

Quand à l'anglais, vous l'savez, c'est pareil.
J'connais bien "Yes", et quelques autres mots.
J'vous dis aussi "Why do you crying?" façon Oxford.
Pour le reste, c'est du français avec l'accent anglais.
Ça fait très chic : "Je cwois que je vay jouwer avec mon petite cwette toute douwce".

Mais au sommet du hit-parade actuel, c'est incontestablement le flamand qui a la cote.
Entre Geert, mon voisin hollandais, l'infirmier de l'hôpital qui parle avec un accent à papa et maman, ou Claire, une charmante madame qui est venue à la maison pour discuter avec papa de la traduction du site en flamand, il ne faut pas me le demander deux fois pour me voir causer la langue de Vondel.
J'vous dis à la perfection -l'accent en plus- : "Ja, ik spreek vlaams" (oui, je parle flamand). Parce que depuis la dernière fois, j'peux vous dire que côté accent, je m'suis vachement amélioré.
Du coup, j'fais sans cesse réviser papa, à qui, lorsqu'il me cause, j'demande de m'répéter sa phrase en flamand.

Y'a pas à dire, j'trouve les langues incroyablement savoureuses.
Que ce serait triste si toutes ces nuances n'existaient pas.
Ça me rend le monde encore plus fascinant, ça attise ma curiosité.

Y paraît qu'il y a des gens que ça dérange.
"Si un jourrr, une fois, je saurai le faire, j'f'rais bien le babbeleir avec eux. Nè !"*
"Non peut-être ?**

*/** : NDL: Ça c'est du Bruxellois : "savoir le faire" = être capable, "Babbeleir" = bavard, "Nè!" = tiens !, et "Non peut-être?" veut dire : Oui ! (et inversement : "Oui sans doute ?" veut dire : Non !)
Par Bèrlebus :: mardi 16 décembre 2003 à 16:23 :: Au jour, le jour :: #165 :: rss


Vos commentaires

2003-12-17, 20:34:00
LE DESSERT....
Mon Dieu Lou, qu'est-ce que tu peux me donner la pèche quand tu racontes tes drôles d'histoires....Il est vrai que les langues étrangères ont toutes leurs charmes mais aussi quel plaisir de les parler sans le savoir vraiment, ça fait de drôles de sons et on peut rire de bon coeur, mais le meilleur c'est le Bruxelaire, imparable...d'ailleurs ne nous imite-t'on pas partout... avec les frites je pense que nous sommes champions!!!! Continue de t'amuser en apprenant, c'est tellement bon... Bizzzzzzzzzzz,

Le samedi 4 décembre 2004 à 15:46, commentaire par ANDREE :: #
 

Mon petit Lou, tu aurais beaucoup de plaisir, je pense a m'entendre parler le francais tout comme moi j'en ai a entendre parler un Francais ou un Belge !

Le dimanche 15 mai 2005 à 06:02, commentaire par Guy :: email :: site :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned