Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« octobre 2006 »
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et le vent

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

vendredi 20 octobre 2006

532. « Si tu ne vas pas à Lagardère… »

« Si tu ne vas pas à Lagardère, Lagardère ira à toi »
(les Trois Mousquetaires)

Hé, hé…
Ben oui, je l’ai fait !
Et avec humour, s’il vous plaît !
C’était hier.

Etant entendu que depuis deux mois, papa est en permanence, soit parti pour son travail, soit occupé dans son bureau. Etant donné que je ne le vois que cinq à dix minutes à mon retour de l’école, une demie heure durant le repas du soir et cinq minutes au lit avant de dormir. Compte tenu du fait que je suis une vrai canaille pleine d’humour en ce moment. Ni une, ni deux, je suis monté le voir dans son bureau perché tout en haut de la maison.
Banal, me direz-vous ?
Ben non.
Hormis me rendre seul aux toilettes et, épisodiquement, aller seul dans ma chambre pour y jouer avec mes personnages imaginaires, je ne me promène guère seul dans la maison.
Généralement, je campe dans le canapé pour y faire toutes mes activités préférées : jouer au piano, écouter de la musique, m’amuser avec mon éléphant-qui-répète-tout-ce-que-je-dis (ou tout autre jeux électronique), pour en user les piles, ou enfin, lire le braille avec maman –ouais, bon, ça c’est moins gai-.

J’ai donc monté les deux étages d’escaliers, tout en appelant régulièrement maman et papa, l’une en bas, l’autre dans son bureau, pour leur dire :
- Papa, maman, je vais à la cuisine !
Devant leur ton étonné, je me suis mis à me bidonner de ma blague, y rajoutant des couches :
- Je vais me coucher dans le lit de la cuisine.
Bons joueurs, ils m’interrogeaient à distance, avec ce ton ébahi que j’aime les entendre utiliser avec moi.
- Mais qu’est ce qu’il fait dans les escaliers ! (rajoutez-y pleins d’autres points d’exclamation entre chaque mot)
Parfois, je riais tellement, que je les entendais me dire :
- Fais quand même attention de ne pas tomber, Loulou. N’oublie pas de te tenir.
Une fois, deux fois, dix fois, comme à leur habitude.

Arrivée à la porte de la chambre à coucher qui est aussi le bureau de papa, j’y suis entré. Mais au lieu de contourner l’échelle de meunier afin d’atteindre son bureau, j’ai opté pour l’escalade qui mène à leur lit tout en haut.
Mort de rire :
- Hé, papa, je monte dans la cuisine !
- Mais c’est pas la cuisine ! Tu vas dans notre chambre, sot ! Eéééh, tiens-toi, mon garçon.
Je l’ai entendu se rapprocher à toute vitesse de moi.

photo : le bureau de papa
le bureau de papa

Une fois encore, j’ai eu droit à toutes les recommandations, alternées avec nos rôles et dialogues de jeu respectifs.
- Mais Loulou, tu te trompes !
- Je vais dormir dans la couette de la cuisine.
- Mais il est fou !
J’aime, en ces instants précis, me faire traiter de fou ! Je trouve cela hilarant.
- Loulou, pas lâcher l’échelle !
Arrivé au sommet, je me suis souvenu que leur lit était à droite et me suis mis à ramper jusqu’à lui.
- Mais qu’est ce qu’il fait, ce loulou-là ?
- Je suis dans la cuisine de papa et maman !
Re-mort de rire.
Je me suis alors caché et couché sous leur couette.
- Et maintenant, je suis papa et maman, dans leur lit de la cuisine !

On a ainsi joué cinq bonnes minutes avant que maman nous rejoigne pour que j’aille au bain.

Au souper, on en a encore bien ri. Et au moment d’aller au lit, j’ai remis le couvert en les plantant dans le salon pour me rendre « à la cuisine ».
J’ai entendu papa monter quatre à quatre les escaliers et me rejoindre en catastrophe au milieu de l’échelle de meunier.

Photo :
l'échelle de meunier

Quand maman est venue prendre le relais pour descendre dans mon vrai lit, j’ai fait le « klûût » : je me marrais encore tellement, que je n’ai pas réfléchi et me suis déplacé vers la droite, oubliant où j’étais, c’est à dire à un bon mètre cinquante du sol. J’ai instantanément plongé dans le vide. Maman qui se trouvait en bas de l’échelle, a juste réussi à m’agripper pour amortir un peu ma chute… qui resta rude.

Croyez-vous que j’ai eu peur ?
Comme je me ne suis pas fait bien mal…
Je me suis remis aussitôt à rire de cette mésaventure.

Quand le ton est à l’humour, bien des choses passent mieux.
Foi de petit Lou.

Photos : Lou faisant le sot dans le lit.

Lou dans le lit

Lou fait le sot
Par Bèrlebus :: vendredi 20 octobre 2006 à 08:49 :: Au jour, le jour :: #614 :: rss


Vos commentaires

(merci à l'ange gardien de Lou ! ;-)

Le vendredi 20 octobre 2006 à 08:51, commentaire par Luc :: #
 

Lou l'explorateur et le kamikaze ... Tu prends de l'assurance, ris de tes chutes ... Moi je dis chapeau bas! Voilà un petit Lou qui grandit bien!
Bons baisers ...

Le vendredi 20 octobre 2006 à 09:59, commentaire par Laéti :: #
 

Houlàlà Loulou, quelle aventure. Tu m’as bien fait rire petit comique. C’est fou ce qu’on ose quand on est de bonne humeur comme ca, la joie et le bonheur donnent de l’audace, t’es vraiment parti à l’aventure, comme un grand, tout en faisant le « klûût » (mot qui m’as bien fait rire) et bèn ! on est loin de « craque boum zut flute » ! :-)))
Mais dis donc quelle frayeur quand tu es tombé dans le vide, heureusement que tu n’as pas été blessé. Tout compte fait c’était quand-même une aventure qui c’est bien terminé et de la matière pour ton papa pour un bel article dans ton journal qui nous fait, une fois de plus, chaud, mais alors très chaud au cœur.
Gros bisous bonhomme et continue à découvrir le monde!Mais ... prudence hein!;-)

Le vendredi 20 octobre 2006 à 10:08, commentaire par Lili :: email :: #
 

sacré Lou, de nouveautés en nouveautés, tu continues à nous skotcher. Et merci à papa de prendre le temps malgré son agenda pour nous faire partager ces instants de joie ... et de peur pour les parents. Lou, n'oublies pas d'être prudent même si tu te sens en pleine confiance avec papa et maman. Bisous à toute la famille

Le vendredi 20 octobre 2006 à 10:29, commentaire par cayenne :: email :: #
 

Hé voilà, tu réussis encore une fois à nous épater... Je ris aussi en écrivant ces quelques lignes car tu es un "zorro" dans ton genre et je trouve super que tu te lâches comme cela, oubliant tes peurs et tes angoisses.. Bien sûr il ne faudrait pas que tu te blesses et cette fois heureusement que maman était là pour te rattrapper... C'est si bon de te voir rire et t'amuser, tu démontres à tous que même si tu n'y vois rien tu as ce sens inné de l'aventure, BRAVO Lou, t'es un sacré bonhomme...
Bisous et bon week-end à toute la famille

Le vendredi 20 octobre 2006 à 10:56, commentaire par ANDREE :: email :: #
 

Mais c'est qu'ils sont à l'affut, nos lecteurs ! ;-)
Je ne pouvais m'empêcher d'écrire cette article hier soir, au bout d'une journée une fois de plus complètement folle.

Le vendredi 20 octobre 2006 à 11:52, commentaire par Luc :: #
 

Dit Luc, mieux vaut ne pas être somnambule par ton chez toi ?
Plus dure sera la chutte !

Lou trop drôle la façon dont tu les « cuisines » tes parents.

ps : faut dire Luc que chaque vendredi c'est presque devenu de coutume, "the" rendez-vous... alors !
heu tu manges du poisson, aussi ? (comme tout le monde)
moi c'est galette & de sarazin*.(*blé noir)

Le vendredi 20 octobre 2006 à 13:00, commentaire par allantin :: #
 

c'est génial pour Lou de découvrir ainsi le chez soi qui l'entoure, même si cela amène des frayeurs, il a besoin de ça et c'est bon pour lui même si il faut faire attention... parce que tout de même, heureusement que la maman était là !

Le vendredi 20 octobre 2006 à 19:34, commentaire par laurence :: #
 

lou, l'explorateur, la découverte du la cuisine de Papa et Maman, Bravo petit lou.

Continue comme ça, toujours plus loin, toujours plus d'indépendance

Le vendredi 20 octobre 2006 à 19:55, commentaire par bernie :: #
 

Ben alors lou t'as décidé de nous faire des frayeurs... heureusement maman etait là... en tout cas tu m'as bien fait rire...

Le samedi 21 octobre 2006 à 11:04, commentaire par Isab :: email :: #
 

Ouh là là! c'est sûr mieux vaut pas être somnanbule chez toi lou ;-)
Je pourrai plus dormir, gabriel passe son temps à fuguer et emmanuel doit être un descendant de tarzan--> résultat: plusieurs points de suture déjà pour l'un comme pour l'autre. Gabriel m'a causé la plus grosse frayeur outre ses escapades nocturnes, il est passé par la fenêtre de l'appartement hauteur 6 mètres ! miracle à part des bleus partout RIEN de cassé. Il voulait comprendre la notion de hauteur ... Un jour je finirai en service de cardiologie pour moi!
bises à lou et à toute la tribu
fab

Le samedi 21 octobre 2006 à 15:21, commentaire par fabienne :: #
 

Allaintin, ton humour me ravage... ;-)
Bernie : oui, continue Lou, mais pas trop !
Isab : son humour est étonnant en ce moment.
Fab : une fois encore, je t'élève une statue en hommage à tout ce qu'il t'est donné de vivre avec tes deux petits... euh grands prince.`
Bonjour à tous.

Luc

Le dimanche 22 octobre 2006 à 12:39, commentaire par Luc :: #
 

ohlala, Lou, toi alors ...
bisous gros à papa maman...
ben heureusment qu ils ont pas leur cahmbre en haut de la tour eiffel... mâme si toi tu mriterais de lancer de là haut tes appels vers le monde.... bisous!

Le mardi 24 octobre 2006 à 23:55, commentaire par Annick :: email :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned