Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« février 2005 »
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou au djembé

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

mercredi 16 février 2005

369. En route vers mon passé !

le petit princeMardi, en l'absence de papa, maman me concocte tout un programme : le matin, plaine de jeux, et l'après-midi, visite à Viviane-de-la-crèche-de-quand-j'étais-petit.

A peine monté en voiture, elle se met à faire de drôles de bruits : bip, bip, bip... (Ça me stresse un petit peu. C'est comme les sirènes.)
Du coup, direction le garage où le monsieur dit à maman qu'il y a plus d'huile et qu'elle ne peut plus rouler pask'y a un problème.
Moralité, nous v'là parti à pieds à la plaine de jeux (1 kilomètre).
Le retour est long (deux kilomètres), mais j'fais pas du tout le bébé Cadum.

L'après-midi, à nouveau un bon kilomètre pour se rendre à la crèche.
J'y retrouve Aurore et Viviane qui s'occupait de moi quand j'étais bébé, dis !
Ça fait un bail, faut dire que mes parents me l'avaient bien déjà proposé, mais ça me flippait de retourner là, comme si j'allais y rester ! Mais cette fois, bien préparé à l'événement, chui tout cool et curieux.
- Je suis content de te revoir Viviane. Je t'aime très fort !
Autant dire que le message passe bien.
C'est drôle, il y a là tout plein de bébés qui ne savent pas encore parler.
Je retrouve aussi le petit toboggan où j'allais quand j'étais petit. J'm'amuse à y descendre, et puis à y remonter par le bas, debout, assis à l'envers, sur le ventre, et même remonter couché sur le dos la tête en bas ! Bref, j'fais une démonstration à l'attention des bébés pour qu'y voient de quoi chui capable, quoi !
Après, on chante, Viviane et moi, j'lui raconte ce que j'fais à l'école, ce que j'aime (le dessin animé de "Barbapapa" qui est le trip du moment) ...et ma dernière crainte : la panne de la voiture de maman.
J'ai même droit aux chouettes doudouces de Viviane comme quand j'étais petit. Ça me kiffe à mort ! J'rencontre aussi Fanny, la directrice.
On cause encore, mais avec la fatigue liée à tous ces kilomètres parcourus, la panne de la voiture de maman commence à me faire vraiment peur rétroactivement. J'veux qu'on téléphone au monsieur-du-garage. J'veux plus rien faire et ai envie de pleurer.
Heureusement, Fanny nous propose gentiment de nous reconduire à la maison avec sa voiture. Ouf !

Chui content de retrouver le fauteuil de la maison et la cassette de "Barbapapa" pour me remettre de mes émotions.

PS: La photo, c'est une photo de l'époque prise par Viviane.
Par Bèrlebus :: mercredi 16 février 2005 à 14:39 :: Au jour, le jour :: #417 :: rss


Vos commentaires

petit lou... je viens de découvrir ton blog et tes aventures, qui m'ont beaucoup émues et touchées...
petit bonhomme,tu as un regard unique sur la vie, et même si cela est dur parfois, cette particularité fera sans doute ta force...alors continue de poser tes oreilles attentives sur la vie, continue tes histoires, tes éclats de rire et tes chansons...
je te souhaite plein de bonnes choses petit bonhomme, et je souhaite plein de bonheur à ta famille et ceux que tu aimes...

Le mercredi 16 février 2005 à 13:00, commentaire par elyz :: email :: site :: #
 

Hello Lou!!!
Qu'est ce que tu as changé mon grand par rapport à la photo!!!
La panne de voiture, comme disent les hommes c'est tjrs au femmes que ça arrive, waf!waf! mais je comprends que tu ais pu flipper par rapport au bruit, tout ce qui est inconnu mm pour un voyant n'est pas tjrs rassurant alors ne t'inquiète pas. Ca fait plaisir de ressentir ta joie d'avoir retrouvé ton ancienne école et tes amies et le reste et de pouvoir montrer tes énormes progrès, BRAVO.
Bon apm, gros bisous,
Andrée

Le mercredi 16 février 2005 à 13:47, commentaire par ANDREE :: email :: #
 

En voilà une jolie aventure ^^' J'espère que tu t'es remis de tes émotions de la journée et que tu aurais tchatché avec toute ta petite famille de tout ça pour leur raconter à ta manière !
Vivement que la voiture ne retombe plus en panne ... quoique si après tu as droit aux barbapapa ;)

Le mercredi 16 février 2005 à 22:56, commentaire par Laure :: #
 

je sais pas comment était ta maman aprés cette journée mais moi rien que de la lire ça m'a épuisé. J'aurai bien crié court foreste cours....ouf.
sympa que tu donnes des nouvelles à Viviane-dela-créche-de-quand-tu-etait-petit. On se demande souvent ce que sont devenus les enfants qui étaient dans notre service.
J'ai eu le plaisir de connaitre Aurelie qui dés sa naissance a grandi dans une bulle stérile. Tout le corp medical était attachée à elle. Et aprés plusieurs tentatives de greffes la bonne nouvelle arriva. Aurélie était guérie. La sortie de sa bulle fut trés médiatique et je garderais en moi ce souvenir d'une petite fille ébahie devant un énorme bouquet de fleurs champétres. Sa premiére réaction fut de plonger son visage dans les fleurs et de sentir, caresser, toutes ces fleurs qu'elle ne pouvait voir que de loin. J'aurai voulu la revoir. Je sais qu'elle nous a oublié, qu'elle est une maman à son tour et que tout va bien pour elle.
A bientot Lou juste le temps de reprendre mon souffllllllllle.

Le jeudi 17 février 2005 à 13:49, commentaire par cendrine :: email :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned