Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« février 2005 »
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou au djembé

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 



vendredi 18 février 2005

371. Première invitation

J'l'aime bien, Zabeth.
C'est la soeur de papa avec qui je fais des séances de kinésiologie .

Samedi, elle m'a invité à passer l'après-midi chez elle. Sans papa et maman.
C'est la première fois de ma vie que quelqu'un me propose de venir un moment chez lui sans mes vieux. C'est vous dire l'événement.


L'invitation m'ayant été présentée en bonne et due forme bien à l'avance, j'en étais tout content et trépignais d'impatience.

Etant déjà venu chez eux, mais avec mes parents, j'ai tout de suite composé mon programme une fois arrivé sur place : leur vieux piano qui joue un peu faux (j'adore) et la balançoire qui grince (quand bien même il fasse mouillé dehors).
-Au revoir, maman ! (traduction : casse-toi !)

- T'entends, Zabeth, la balançoire, elle fait le bruit de l'âne.
Hiiiiii, Haaaannn, Hiiiiii, Haaaannnn au rythme de mes allers et venues.
Mais v'là qu'à un moment donné, j'm'suis amusé à agiter mes jambes très vite comme quand je fais du "rythm'n feet" , du coup le grincement est devenu très rapide, saccadé et court. J'ai bien fait rire Zabeth lorsque je lui ai fait remarquer que l'âne était devenu une poule. Ça faisait vraiment ce bruit là.
Bref, on s'est bien marré, sauf que j'ai pas voulu manger de tartines au goûter. J'aimais pas son pain. Mais c'est pas grave, tsé !

Vers cinq heures, elle m'a reconduit à la maison avec François et Martin.
C'était cool, j'étais crade à mort pask'y a une superbe flaque en dessous de la balançoire, mais j'en foutais pas mal.

Serais-je occupé de perdre certaines petites maniaqueries, moi qui ne supporte pas d'avoir un vêtement mouillé ou toucher des mains humides ?

P.S. : Il paraît qu'on va remettre ça dans un mois, mais pour toute une journée.
Yes !
Par Bèrlebus, à 11:45 :: Au jour, le jour :: #419 :: un commentaire
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned