Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« août 2009 »
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et l’espace

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

mercredi 5 août 2009

672. Les vacances du papa mouton au groupe

le petit prince dans son hamacLes vacances, un terrain d’expériences, de nouveautés, d’émotions fortes parfois****, mais surtout de grands moments de liberté durant lesquels mes vieux me permettent de voyager dans mon monde sans queue ni tête.

Ainsi, ai-je eu le plaisir de mettre à toutes les sauces “le papa mouton”, que j’ai décidé de baptiser “le papa mouton au groupe”, en référence au “groupe de jour” de l’école (encadrement parascolaire).
Je l’ai emmené dans mes bagages avec tous les personnages de mon école, pendant que mes vieux chargeaient dans la voiture les indispensables : hamac, synthétiseur, bâteau gonflable, la petite couette toute douce, le nounours musique, le frigobox contenant le pain-de-mie-des-vacances (je déteste la baguette française), le fromage de chèvre et mes médicaments indispensables : la thyroxine du matin, la mélatonine du soir, “le petit tuyau”* et “la petite piqûre”**.

Le tableau est donc dressé pour des vacances des plus classiques avec moi et le papa mouton (au groupe) que j’interprète gaiement durant tous mes emplois du temps : farniente sur la plage, synthé, hamac, mer, bouée, bateau, vagues, histoires sans queue ni tête enregistrées sur l’ordinateur de papa, frissons, câlins, batailles d’eau, écoute des criquets le jour, des grillons le soir, et parfois contraint et obligé “pour leur faire plaisir”, quelques promenades touristiques...

Le “papa mouton au groupe” a donc vécu d’innombrables aventures teintées de non-sens à la façon de Tex Avery et répétitives à souhait –je ne m’en lasserais jamais-.
Comme à son habitude, il y a rencontré des tas de personnages, à l’origine bien réels, mais dont je déforme tantôt le caractère, tantôt la voix. Dans cette galerie, on y trouve ma monitrice d’apprentissage de la pré-canne qui fait “hop” tout le temps, mon prof. de l’école, le directeur, les éducatrices, d’autre profs à la voix très caractéristique ou à l’autorité affirmée, les enfants turbulants et singuliers dont l’inégalable David et son poisson perdu, l’indéboulonable Monsieur René, le chauffeur du bus de l’école et, venu de ma sphère musicale, Thom Yorke*** (him-self). Je les transforme à ma guise en des personnages improbables, tantôt gentils, tantôt méchants – j’adore inventer des disputes ou des colères des uns ou des autres -.
J’ai aussi inventé “Jean-Patrick François de France du Mouton”, le papa d’un prof., ainsi que toute sa famille qui s’apparentent plus à la Famille Adams qu’à celle de Bambi. Je module ma voix, la transforme en personnages de cartoon. La bande son d’un film à moi tout seul.

Lou et LucA la piscine ? Jouer avec papa à jeter sans cesse le “papa mouton au groupe” dans l’eau.
Dans la mer ? Deux jeux :
Jeter le “papa mouton au groupe” du papa mouton (entendez de la bouée ou du bateau) pour qu’il plonge dans le papa mouton (lire : la mer).
- Lou, si tu appelais la mer et la bouée par leur nom ? Ce serait plus clair !
- Oui, mais la bouée c’est le “papa mouton au groupe” et la mer aussi. Et je suis le “papa mouton au groupe”.
- T’es un bourricot, mon fils !
- Allez, papa, fait Madame C. qui jette le “papa mouton” au groupe (NDLA : c-a-d., dans la bouée) !
L’autre jeu consiste à se mettre au bord de la mer lorsqu’il est l’heure des grosses vagues pour se les ramasser en pleine figure, pendant que papa me les annonce en criant : “papa mouton en classe” ou “au groupe” sur le ton des “youh” ! ! (NDLA: vous suivez ?). Hélas, il crie rarement assez fort à mon goût.
Au resto, en ballade, dans le hamac ou sur la plage ? J’imite David en crise, des disputes, des histoires de poisson perdu, de bus en retard, d’incendies, de mouton qui brulent, de..., de... .

Ainsi peut-on caractériser mes vacances.
Lou montagneMais ce serait oublier les nombreuses discussions avec Papa ou Maman, leurs incessantes explications pour me faire comprendre l’environnement ou les circonstances du moment. Un terrain d’éveil face auquel je me montre généralement très coopérant... excepté les ballades que je ne cesse de ponctuer par des :
- C’est quand qu’on rentre ?
Ou :
- J’ai envie de rentrer à la maison des vacances.

Et puis, il y a eu toutes les rencontres avec des amis ou des gens croisés ça et là.
Comme à mon habitude, je les ai abordé sans gêne ou timidité (ces sentiments me sont inconnus à ce jour).
- Bonjour, je m’appelle Lou. Je suis aveugle. Et tu connais David qui a perdu son poisson ?
A force d’entendre à chaque fois papa recoller les pièces du puzzle de mes propos afin que les personnes comprennent mes raccourcis, j’en suis venu à compléter mon propos, à la va-vite :
- Alors, je t’explique : David est un petit garçon de mon école qui a perdu son poisson – un jouet poisson-, alors il fait comme cela... (et d’entamer l’imitation de David qui geint après son poisson). Tu peux consoler David ?
Passé l’effet de surprise, les gens se sont montrés généralement très coopératifs.

Dernier détail –presque anecdotique en ce qui me concerne- pour dresser le tableau des vacances : nous avons été cette année en Corse, par le chemin des écoliers (arrêt en Bourgogne, chez Marc et Geneviève en Drôme -des amis de papa et maman-) car les longs trajets, ça m’emm... .
On a même dormi sur le bateau pour traverser la mer.
- Dis, papa, la chambre du bateau, elle va pas partir du bateau ?

Les voyages forment la jeunesse, dit-on, et j’ai voyagé, tout autant dans ma tête que physiquement !

* Minirin pour mon diabète insipide.
** Humatrop : hormones de croissances.
*** Thom Yorke : le chanteur de Radiohead, mon groupe préféré.
**** L’émotion forte, ce sera pour un autre article. ;-)

Galerie de photos : Corse été 2009
Par Bèrlebus :: mercredi 5 août 2009 à 12:42 :: Au jour, le jour :: #766 :: rss


Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Vos commentaires

Merci Luc !!!! Quel plaisir de te lire ;-)

Le mercredi 5 août 2009 à 14:40, commentaire par Laéti :: #
 

Quel bonheur de retrouver La famille Boland...
Lou toujours aussi aventureux mais aussi, quelle imagination... Pas moyen de s'ennuyer avec lui!!!
Encore un mois de vacances, j'espère que Lou sera occupé d'une autre façon mais aucunes craintes à avoir, il a l'esprit vif....
Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Le mercredi 5 août 2009 à 18:28, commentaire par ANDREE :: #
 

Superbes photos. Merci de nous les faire partager. Je suppose que les petites chèvres des montagnes ont laissé aussi leur traces dans le quotidien de Lou. Bon mois d'août à toute la famille.

Le jeudi 6 août 2009 à 10:32, commentaire par cayenne :: email :: #
 

Bonjour Laeti, Andrée et Cayenne,
les chèvres ont effectivement été une belle surprise au détour d'une ballade en montagne que Lou appréciait que très modérément !
Il est au groupe de jour de l'école cette semaine, avant d'autres aventures...
amitiés.
Luc

Le jeudi 6 août 2009 à 14:04, commentaire par Luc :: #
 

Salut à tout le monde,
Merci pour les soleils, Luc :-)
Chouette, d'autres aventures ...

Le jeudi 6 août 2009 à 15:41, commentaire par Corinne :: #
 

Et bien Lou, quand je disais qu’il fallait sans doute un autocar pour y mettre tout le monde, vous étiez encore plus nombreux que je ne le pensais. Quelle imagination Lou ! Et ton papa de se prêter si bien à ton jeu :-)
Je me suis bien amusé en lisant le résumé de ces vacances. Curieuse de voir quelles aventures tu vivras encore en août Lou ;-)

Le mercredi 12 août 2009 à 13:50, commentaire par Lili :: email :: #
 

Ajouter un commentaire

Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned