Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« juillet 2006 »
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou au djembé

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

mercredi 5 juillet 2006

512. Avis de tempête dans ma tête

J’avais pas compris.
Sorry.
Mes vieux m’avaient bien prévenu, mais mon disque dur ne gravait pas l’info.

- Dis, maman, à la rentrée, je retrouverais Madina/Jordi dans le bus?
- Mais non, Chounet, on t’a déjà dit que Jordi ira en secondaire en septembre.
- Et alors il sera dans le bus ?
- Non, il ira dans une autre école.

Cette fois, je prends conscience.
Je ne verrai plus Jordi.
Ma réaction est immédiate. je me mets à aligner des phrases que je répète inlassablement :
- Je veux aller voir Jordi.
- Jordi, il est mort.
- Je veux aller en secondaire avec Jordi.
- On ne le verra plus jamais.
(…)

Tempête dans ma tête.
Cruelle déception.
Dont ma compréhension tardive me prive d’adieux.

Une heure de tourment.

Litanie assurée, en guise de conversation, pour la suite des vacances. Il accompagnera l’autre sujet que je provoque régulièrement, histoire d’entendre et réentendre la même réponse :
- Hein oui, je n’irai plus chez Marie-Anne ?
Quoiqu’à la longue, leur réaction se mue en :
- Dis, Loulou, c’est bon. Tu le sais bien !
Ou
- A ton avis ?
Je donne alors moi-même la réponse, ou tente encore le coup dans l’espoir d’entendre la phrase formatée que j’attends :
- Quoi ?
Mais pas toujours avec succès.
Par Bèrlebus :: mercredi 5 juillet 2006 à 18:27 :: Au jour, le jour :: #591 :: rss


Vos commentaires

Que je te comprends Lou!!Quitter un ami est quelque chose de très dificile à vivre.Tu ne le verras plus dans le bus mais tu auras sûrement l'occasion de le rencontrer ailleurs.Tu me rappelles kandjé ma petite fille qui a ton âge et qui doit changer d'école et donc quitter ses amis , c'est pour elle une véritable déchirure,des points de repères , des habitudes , des années de complicités ,qui s'en vont;C'est devoir se réadapter à autre chose , se refaire des amis...mais les vrais amis on ne les perd pas, on peut toujours rester en contact & les inviter à la maison !!.Ainsi va la vie et je suis sûr que cette expérience va te faire "grandir" .je tiens aussi à te féliciter pour ta prestation lors de la fête des voisins;Wahououou ,je suis très impressionnée par tes progrès .Tu restes en rythme avec la batterie,tu t'éclates , tu es heureux avec ta musique.Et je dois dire qu'il y a de la vie et de la couleur dans ton interprétation :BRAVO LOU et bonnes vacances.Muriel

Le mercredi 5 juillet 2006 à 18:59, commentaire par muriel :: email :: site :: #
 

C'est vrai que c'est difficile de quitter ses amis, mais c'est comme ça le vie. Encore une petite choses à apprendre, et peut-être que tu le croiseras après, plutard.


PS: Luc, je n'ai pas bien compris, mais quand tu dis Jordi est mort (je n'en comprend pas le sens, s'il est fictif ou réel) ça doit être la chaleur à mon avis

Le mercredi 5 juillet 2006 à 19:37, commentaire par bernie :: email :: #
 

Tiens, je me suis fait la même réflexion, mais je pense avoir compris que c'était Lou qui pensait ça, disons sa version des choses, je me trompe??? Je suppose qu'on ne dit pas à Lou que quelqu'un est mort, surtout un copain si ce n'est pas vrai.
Hé oui, Lou la vie est compliquée et plus tu vas avancer plus elle le deviendra mais comme tu es un p'tit futé, tu vas continuer ton p'tit bonhomme de chemin... Bien sur, il y a ta sensibilité à fleur de peau qui peut être parfois poser problème mais tu vas t'en sortir, tu vas trouver d'autres copains et copines et la vie continuera... Papa et maman sont là pour y veiller!!! Quand à Madame Marianne, tu devrais la mettre dans la boite à oublis, ce sont les vacances, n'y pense plus...
Bonne soirée à toute la famille,
Bizzzzzzzzzzzzz

Le mercredi 5 juillet 2006 à 21:15, commentaire par ANDREE :: email :: #
 

Désolé pour le manque de clarté de cette note : trop de chose à faire, pas assez de temps pour me relire...
Je l'ai donc partiellement réécrite.
A la question de "Jordi est mort", c'est une phrase que Lou a prononcé et répété à souhait. Il fait évidemment référence au "jamais plus"... comme Tristan.

Autre précision à propos de Jordi :
Jordi est un grand gaillard de 13 ou 14 ans sur lequel Lou a jeté son dévolu uniquement à cause... de sa voix et de son accent. Tous les matins, Lou voulait impérativement lui dire bonjour et Jordi s'y prêtait de bonne grâce, tout comme parfois des échanges dans le bus où Lou lui imposait son petit monde ou les phrases qu'il voulait entendre (voir les autres notes au sujet de Jordi).
L'amitié se limitait donc à cela et était assez unilatérale comme peut l'être parfois notre bonhomme.

Le jeudi 6 juillet 2006 à 11:04, commentaire par Luc :: #
 

Merci Luc pour la précision.
Plus jamais, moi je suis pour dire qu'il n'y a que la mort qui sépare et encore, je n'en suis pas sure à 100%

Le jeudi 6 juillet 2006 à 20:47, commentaire par bernie :: #
 

Mais Lou,
voila les vacances sont là, toi et tes parents, allez vous éclater, et à la rentrée, certains mêmes et d'autres nouveaux amis, allez reprendre le rythme régulier mais oh! combien joli du chemin de l'école.
En attendant que de nouveaux rythmes dans ta tête!!!!!!!!!
Bravo, Lou!
Et bonne nuit.
Merci Luc, encore je me répète, on chemine, mais on ne doit pas trop regarder au dessus de son épaule. De la force, vous en avez. :-)

Le vendredi 7 juillet 2006 à 22:13, commentaire par myramir :: email :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned