Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« septembre 2009
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et le mouvement

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

Résultats de votre recherche de pré-braille+gauche.

vendredi 4 juin 2004

241. L'envie d'apprendre

J'voudrais pas vous lasser et me répéter, mais quand j'vous dis qu'y a du nouveau dans mon comportement, c'est pas un vain mot.

J'vous parlais l'autre jour de mon apprentissage du pré-braille, et bien hier soir, avant d'aller au lit, j'ai accepté avec plaisir d'écrire "Papa" sur la petite réglette qu'un professeur m'a gentiment fabriqué pour que je puisse m'exercer à la maison.
Souvenez-vous : 58/59. pré-braille :
par le passé (post 58 et 59), c'est le genre d'activité où j'aurais fait toutes les obstructions possibles pour y réchapper : "j'ai pas envie", "j'ai peur", ou plus subtil, j'aurais fait n'importe quoi comme si je ne comprenais pas ce qu'on me demandait, histoire de les décourager.
Et bien non, cette fois, j'y ai pris beaucoup de plaisir, même qu'après j'ai demandé à maman : "Comment on écrit "éléphant" ?"
Le problème c'est que mon ambition est freinée par la réglette où l'on ne peut écrire que des mots de cinq lettres. Et puis, j'en suis encore à découvrir une à une les lettres (et papa et maman aussi ! Même que papa s'est trompé dans la photo de l'article 236 : "à" ne s'écrit pas comme "a". )
Ben oui, chaque chose en son temps.
Photo :


papa en braille
Par Bèrlebus, à 16:13 :: Au jour, le jour :: #272 :: 2 commentaires
 

vendredi 28 mai 2004

236. Pré-braille

Hé, les gars, savez quoi ?
J'commence à apprendre les lettres en braille à l'école. Bon O.K., c'est encore le stade du pré-braille 58/59. (cfr. post 58 et 59), c'est à dire, où j'apprends petit à petit à lire des lettres brailles en grand (chui pas encore cap' de déchiffrer des tous petits points mis les uns à côté des autres). Mais bon... C'est le début du grand apprentissage !
J'pige pas vraiment pourquoi on m'apprend à faire ça, car pour moi, lire, c'est actuellement sentir avec ma main des livres tactiles (Cfr. post 75) où je sens, par exemple, les différentes matières des maisons de chacun des trois petits cochons.
Y parait donc qu'en déchiffrant les combinaisons de ces six points (comme le "6" d'un dé), j'pourrai un jour lire. M'est avis que c'est pas de si tôt... mais y faut un début à tout. Et comme je "travaille bien avec mes petites mains" à l'école (dit ma maîtresse) – de mieux en mieux même-, accrochez-vous, j'entre dans la grande vie.
Logique puisque je fonce vers mes six ans !

Photo :
Lou en braille
Par Bèrlebus, à 15:13 :: Au jour, le jour :: #579 :: 2 commentaires
 

mercredi 10 décembre 2003

135. Mon pote, l'éléphant (2) ...mis à toutes les sauces !

(suite)
Mais avec le temps qui passe, j'avais tendance à oublier de plus en plus mon pote l'éléphant.
Jusqu'au déclic, jusqu'à ce que je découvre toutes les possibilités et les usages multiples de cette peluche : un peu comme la mode des "3-en-1" des pubs.

Par exemple :
- Avant, j'utilisais une peluche musicale que j'mettais en marche dans un coin de la maison pour retrouver l'endroit lors de mes déplacements (je f'zais alors des allers-retours de la peluche (p. ex. dans la cuisine), au salon que je situais grâce à la musique d'un CD ou la télé).
- De même, je n'osais m'aventurer seul dans l'espace que par le biais du jeu "poussette, reste là!" (cfr. art. 57 "En forêt")
- Et puis, jusqu'il y a peu, papa et maman devait souvent ruser pour me faire monter les escaliers quand je devais aller au bain ou au lit et que j'trainais la patte (genre : "petit Chien Courage, tu ne peux pas monter les escaliers" (cfr. art. 19) - et moi de "désobéir" avec joie sur le champs!-)

lire la suite

Par Bèrlebus, à 15:52 :: Un monde à moi :: #160 :: un commentaire
 

lundi 13 octobre 2003

59. Les jeux (3) et le pré-braille.

(3 - suite)
Alors, pour rendre les choses plus ludiques (on fait ça à l'école), Papa a construit une boîte à six cases dans laquelle il range tantôt des cubes, tantôt des animaux. Du coup, c'est plus fun. Même si, je dois bien reconnaître que, malgré tous leurs efforts, je suis loin d'être toujours d'accord d'y jouer. Pire, parfois, ils doivent m'y obliger. Heureusement, après un arc-en-ciel de sentiments, j'finis la plupart du temps par morde à l'hameçon.
"Alors papa... Montre moi... A papa !"
Papa :
"Alors montre-moi la vache qui se trouve en haut à gauche."
Je la prends alors et la donne à papa.
Moi : "Mais oui, c'est gai de jouer avec ses petites mains..."
Comme quoi, hein !

photo:
Le braille et ses six cases
Par Bèrlebus, à 15:11 :: Un monde à moi :: #82 :: aucun commentaire
 


58. Les jeux (2) et le pré-braille.

Lou et el braille(2 - suite)
Pour tout vous dire, ils sont un peu ch..., Papa et maman. Parce que moi, ce que je préfère par dessus tout, c'est me balancer, rire, imiter, chanter ou écouter de la musique et des histoires.
Or régulièrement, ils m'obligent à "jouer avec mes petites mains". Ils me disent que c'est indispensable pour mon avenir. Soit. Et comme la base de mon apprentissage scolaire est de m'amener au braille, je dois apprendre la notion des six cases (ou six points) qui est le fondement même de l'écriture braille (toutes les lettres sont une combinaison variant les six points). Pour cela, je dois acquérir la notion de "Haut" et "bas", après quoi, je découvre qu'entre les deux, il y a un "milieu". Ensuite, répéter cette notion en définissant une gauche et une droite. Et un jour, peut-être, découvrir qu'à gauche, il y a à nouveau une gauche et une droite, et à droite la même chose.
Pas simple, hein ? J'vous dis pas comme ça m'emm... .
(à suivre)
Par Bèrlebus, à 15:10 :: Un monde à moi :: #81 :: aucun commentaire
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned