Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« mars 2008 »
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et le mouvement

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

mercredi 12 mars 2008

616. Tocs en stock

Si je vais bien, très bien même, car chose étrange, après chaque grippe ou maladie – ce qui fut le cas, il y a quinze jours -, je fais un "bon en avant" intellectuel qui ne manque pas d'interpeler mes vieux, force est de reconnaître aussi que je m'enfonce beaucoup dans mes "tocs" depuis quelques temps.

Outre des petits gestes de réassurance comme par exemple toucher les semelles de mes chaussures ou mettre mon pouce contre mon palais, il me faut tout faire trois fois (cfr. ma passion pour le chiffre trois ):

Une fourchette ou une cuillère en bouche ? Je la retire en faisant trois fois un petit geste d'aller et retour .
Allumer ou éteindre mon synthétiseur ? J'appuie à trois reprises sur l'interrupteur.
Un déplacement entre le salon et la salle à manger ? Il me faut faire grincer le plancher trois fois à l'endroit précis où il couine le plus.
Pour me rendre aux toilettes la nuit ? J'ouvre ou ferme bruyamment trois fois les portes.
Refermer la lunette de la toilette déjà tant malmenée ? Je veux entendre celle-ci se cogner trois fois contre la cuvette.
Au milieu d'une conversation ? Je mets trois fois mon pouce en bouche en comptant : "un, heu, rois" (ben oui, on cause pas facilement avec un pouce en bouche).
Et il en va ainsi, de manière de plus en plus envahissante, pour tous mes gestes quotidiens.

Papa et maman ont bien tenté de modérer l'ardeur de mes tocs, mais au plus ils m'en parlent, au plus cela m'obsède. Ils ont donc limité l'interdit à des choses essentielles : l'interrupteur du synthé., mes mains sur mes semelles sales, la cuillère et la fourchette dont je ne peux faire mon "trip" qu'à la dernière bouchée.

Lorsqu'on en discute ensemble, je tente de me raisonner moi-même :
- Même si je ne le* fais plus, j'aimerai toujours le chiffre trois.
*(tel ou telle geste)
Cette phrase est devenue quasi litanique : je la place et replace à chaque occasion, pour me rassurer, mais sans pour autant arriver à vaincre mes tocs.

Moi, les tocs, ça me rassure.
Par Bèrlebus :: mercredi 12 mars 2008 à 12:32 :: Au jour, le jour :: #705 :: rss


Vos commentaires

Bien que cela ne soit pas spécialement des "tocs", nous avons tous des manies et on ne nous le fait jamais remarquer, pourtant nous faisons des gestes sans nous en rendre compte...
Bien contente que tu te portes bien Lou, et bien qu'on ne souhaite pas que tu sois malade, c'est cool que tu fasses de grands bonds en avant!!!
Bon apm
Bizzzzzzzzz

Le mercredi 12 mars 2008 à 13:54, commentaire par ANDREE :: #
 

Bonjour!
Comme ça fait plaisir d'avoir plein de nouvelles :D
Je suis bien contente que le séminaire ait eu beaucoup de succès, félicitations!
Sinon, pour les tocs, ça doit vite devenir "pénible": ma soeur a aussi quelques "tocs" dans le genre..avec le chiffre 2, ou les chiffres pairs...bon elle se controle, mais des fois quand même... Sinon, je suis très intéressée par cette histoire de bond intellectuel après la grippe!! En effet, j'ai un frère qui a des soucis (léger) d'ordre intellectuel, mais au cours de son enfance, j'ai pu remarqué qu'il devenait soudainement intelligent lorsqu'il était enrhumé!! J'en étais même arrivée à dire que la solution serait peut-être de lui faire des "injections de rhume" régulièrement :D Est-ce qu'il y a eu des études à ce propos?? Est-ce fréquent?
Je vous souhaite un bon week-end, à toute la famille!!
Maud.

Le vendredi 14 mars 2008 à 23:49, commentaire par Maud :: email :: #
 

Andrée, on peut réellement parler de "tocs". N'ayons pas peur des mots. Ce n'est pas nouveau avec Lou, mais ils deviennent simplement de plus en plus envahissants...
Maud,j'avoue me poser les mêmes questions, mais pas en terme de virus, mais plutôt en termes d'influence du paracéthamol et autres médicaments que l'on donne habituellement. Ceci dit, la conscience de la maladie renvois à notre nature de mortel auquel même une personne différence peut prendre conscience...

Le lundi 17 mars 2008 à 10:03, commentaire par Luc :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned