Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« septembre 2005 »
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et l’espace

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

dimanche 25 septembre 2005

442. Le film que papa a fait sur moi.

Le petit orince écoute le disqueCela faisait des mois que papa me parlait de ce film qu'il faisait pour raconter mon histoire.
Même qu'il me faisait souvent écouter des extraits qu'il ramenait de son travail.

Il y a dix jours, il est revenu à la maison avec le C.D. de la musique et me l'a offert. J'ai pas vraiment pigé. Comme si le film devenait maintenant de la musique ! Et l'histoire, alors ? Il m'a expliqué... , enfin soit.
C'est tout calme, tout doux : un piano et parfois un violoncelle.
Dès le troisième titre, comme à mon habitude, j'ai entamé une seconde voix.
Le morceau que j'ai préféré fut le dernier et pour cause : c'est le seul à être rock'n'roll avec batterie, guitares et tout ça.
- Papa, on dirait les Strokes !
- C'est vrai, Loulou. Ça ressemble, hein ?



Mercredi, lorsqu'il rentre à la maison pendant que je mange mon choco-as du goûter, il me donne un autre C.D. :
- Voilà, Loulou, c'est le film qui raconte ton histoire, il est fini ! Tu as envie de l'écouter ?
J'réponds par un "oui" affable, sans plus d'enthousiasme que cela, puisqu'il me semble en connaître déjà une bonne partie des éléments.
- Et tu sais quoi, mon Loulou ? Ton film, tu vas pouvoir l'écouter dans ton petit lecteur de C.D. . Même pas besoin de la télé : on a gravé un C.D. audio rien que pour toi.
Là, l'info fait mouche : j'vais pouvoir l'écouter pendant le goûter, c'est le pied !
Ben oui, parce qu'après l'interdiction complète d'écouter des cassettes ou des C.D. pendant mes repas (histoire de communiquer et me sortir de ma bulle, disent-ils), cela fait quelques semaines que j'ai à nouveau le droit de le faire à quatre heures, mais après le fruit –c'est la condition, les cochons !-). J'en profite pour réécouter les enregistrement audio de quand j'étais petit, ou l'histoire du "petit canard perdu" que papa avait inventé pour moi, ou encore Michel Jonasz que je préfère entendre sur un petit appareil que dans les grands baffles ( NDL : allez comprendre ! ).

Bref, me v'là, écoutant le C.D., distraitement.
Papa parle souvent dans le film et dit tout plein de mots parfois un peu compliqué. J'écoute pas vraiment. Mais heureusement, il y a surtout toutes ces tranches de vie, où je m'entends rire, pleurer, chahuter.
Il m'explique à chaque fois le contexte.
- Là, tu venais de naître. C'était ton premier cri.
J'ai déjà entendu cette scène, mais elle m'impressionne quand même à chaque fois.
- Là, tu as deux ans et tu chantes avec Mathilde.
Mon timbre approximatif de l'époque de même que le rythme lent de mon chant me font marrer.

Hélas, l'écoute dégénère avec le temps car l'envie me prend de jouer, comme d'hab., avec mon petit lecteur de C.D. portable.
En fait, j'adore essayer des effets sonores avec lui : le secouer pour entendre le disque sauter et recommencer sa phrase, tourner le volume à fond pask'alors il y a un superbe Larsen qui se crée avec le micro de l'appareil.
Lorsqu'ils sont dans la pièce, mes vieux me l'interdisent sous prétexte de ne pas abîmer l'appareil, mais là, j'ai trop envie de voir l'effet que ça fait sur le film de papa.
Bien évidemment, ils me tombent dessus :
- Non, Loulou, tu arrêtes.
- Qwaaa, papa ?
(...)
- Une dernière fois... Juste une dernière fois, mon papa.
(...)
- On va arrêter le disque, Loulou !
- Pourquoi, maman ?
- Parce que tu n'écoutes pas l'histoire.
- Si, j'écoute !
Conclusion, la tentation étant irrésistible, ils finissent par placer le lecteur hors de ma portée.
- J'ai fini de manger, je veux aller dans le fauteuil pour écouter le film de papa dans les grands baffles.
Ce que, avec l'assentiment paternel.

Maman nous rejoint. Je m'installe dans ses bras.
Des scènes me font marrer, d'autres me rappellent de drôles de souvenirs.

A la fin du film, je m'entends jouer le morceau de piano que j'ai inventé, il y a quelques mois.
Chui fier.
- Alors, Loulou, t'as aimé ?
Poliment :
- Oui.
...

Le lendemain, en rentrant de l'école, je demande à réécouter "le film que papa a fait sur Loulou".

Le surlendemain, c'est la première chose que je réclame en rentrant.
Ça commence à solidement me kiffer !

C'est drôle, même si je ne pige pas très bien ce que papa raconte, ça m'est bien égal : moi, ce que j'aime, c'est entendre sa voix enregistrée me parler dans l'appareil. Et puis surtout, ce qui m'intéresse, c'est d'écouter ainsi mon passé (parce que ça, je comprends !).
- Là, je faisais le bébé Cadum, hein, maman ?

Photos :
Lou écoute le film de papa à table

Lou écoute suite
Par Bèrlebus :: dimanche 25 septembre 2005 à 18:58 :: Au jour, le jour :: #502 :: rss


Vos commentaires

très émue, je fais silence!

Le lundi 26 septembre 2005 à 07:54, commentaire par annick :: email :: #
 

quels moments d'emotions !
merci de nous les faire partager

Le lundi 26 septembre 2005 à 11:45, commentaire par aline :: #
 

TROP BEAU... MERCI BEAUCOUP DE NOUS AUTORISER A PARTAGER, AMOUR, EMOTION ET BONHEUR....

Le lundi 26 septembre 2005 à 13:03, commentaire par ANDREE :: email :: #
 

Quand est-ce qu'on pourra voir le film?

Le lundi 26 septembre 2005 à 17:00, commentaire par Aude :: #
 

Je ne sais pas encore.
En Belgique, sur RTL (dès que j'aurai la date, je ne manquerai pas d'informer les lecteurs du site).
Pour les autres pays francophones, tout reste à négocier, comme on dit. L'usage voulant que le film soit d'abord diffusé en festival, puis en salle, à la télé, et enfin en DVD (si tout va bien).
On verra donc...

Le lundi 26 septembre 2005 à 19:00, commentaire par Luc :: #
 

Moi aussi je veux écouter!!! Je promets de ne pas secouer le lecteur... pour ne pas mélanger les scènes!
Festival, salle, télé.... on ne pourrait pas brûler des étapes! lol
En tout cas, un conseil: profitez de vos dernières journées d'anonymat!!!! Car bientôt ce sera difficile de passer inaperçu dans les rues de Belgique! "Regardez, c'est Lou! c'est Lou!".
Mais bon, je compte sur vous pour que Lou ne prenne pas la grosse tête (heureusement à cet âge je crois que tout ça lui passe bien à côté! Ce n'est qu'un jeu..), et sur Claire pour que le papa ne prenne pas la grosse tête! lol
Je plaisante, vous connaissant un peu depuis vos écrits, je doute fort qu'un jour vous chopiez le melon!
Seulement, tous vos internautes vous rappellerons à la réalité si vous veniez à vous faire rare pour cause de surbookage post célébrité!
A bientôt!

Le lundi 26 septembre 2005 à 19:42, commentaire par Galiane :: #
 

Ah que oui que vous serez nos anges gardiens si grosse tête il devait y avoir. Mais je doute...
ceci dit, à propos de Lou et d'une éventuelle notoriété, nous sommes très Clair(e) (et moi) sur ce sujet : il ne faudra pas que Lou se retrouve harcelé, quand bien même l'intention est louable de vouloir lui parler. A ce propos, on hésite encore à l'emmener (ou pas) à la projection de la première du film, la semaine prochaine, pour ces mêmes raisons. L'envie sera grande et légitime pour tout un chacun de vouloir entrer en contact avec lui. Mais cela risque de vite être trop. D'un autre côté, entendre le film avec d'autres dans une grande salle pourrait être fun (je pourrais demander à toute la salle de faire un grand "youuuu" pour lui faire plaisir. :-)
On se tâte encore.

Le lundi 26 septembre 2005 à 20:54, commentaire par Luc :: #
 

Dure décision..hein ..Luc.. et c'est comme çà tant de tant avec nos enfants..toujours se creuser la cervelle pour leur apporter positif qui les fasse grimper plus et plus encore et surtout pas faire entrer du négatif... j avoue ne pas bien savoir quoi vous conseiller, c est tellement personnel en interaction parent- enfant.... mais si sure que vous tenterez le mieux!.. mais c'est qu ils nous façonnnent tant notre cervelet dans tous les sens, nos chers enfants....et pour cela , je leur dit MERCI du fond du coeur....ils apprennent TANT sur le REGARD(SSSSSSSSSSSSSSSSS) DE VIE!

Le lundi 26 septembre 2005 à 21:40, commentaire par annick :: email :: #
 

Je pense qu'il y aura forcément un avant et un après. Je crois aussi qu'on peut toujours conserver, si on le souhaite vraiment, notre vie "d'avant" le film. Seulement, et je pense que vous l'avez fait ou allez le faire, il est important d'anticiper les réactions qui pourront se produire en expliquant dès maintenant à Lou que beaucoup de monde va le voir, va le connaître alors que lui-même ignore qui ils sont! Etrange paradoxe! Bref, lui dire que c'est à cause de cela que telle personne est venue dans la rue vous aborder, etc... Histoire de "jalonner" le nouveau climat. En tout cas il ne faut pas ignorer le "pouvoir" de la médiatisation... la minute de gloire! et les conséquences: souvent avec gentillesse, les gens vous abordent car, quelque part, ils pensent vous connaître vu qu'ils vous ont découvert à l'écran. L'ennui... c'est que vous,vous ne les connaissez pas!
Tant qu'on est de l'autre côté de la caméra, le problème ne se pose pas! Mais dès qu'on montre son visage... Mais de toute façon, ce ne sera que des témoignages positifs. Et puis, surtout, j'espère que le but sera atteint. Qu'après le visionnage, les gens rentreront, discuteront en famille et porteront un regard plus ouvert et adapté sur ces enfants (mais aussi adultes) différents. Ils auront une pensée pour Lou... Et je pense que ça ne pourra que lui faciliter la vie (peut être moins la nécessité de rappeler à chaque instant, chaque situation "mon fils est aveugle c'est pour ça que l'on fait ça, c'est pour ça que son bonnet qui descend si bas ne le dérange pas!, c'est pour ça que...". Et j'espère que ce document servira aussi à tous les autres.

Ah , oui... j'espère aussi- égoîstement!-que nous pourront toujours nous connecter facilement sur votre blog car j'imagine que tout le monde voudra le découvrir! Attention à la saturation de la connexion!!! et oui... l'avant.. (Lou, sa famille, le petit cercle intimiste de lecteurs internautes..) et l'après! (Lou, le prince planète terre!).
Allez... la dernière ligne droite!
Encore bravo pour votre travail!

Le mardi 27 septembre 2005 à 14:30, commentaire par Galiane :: #
 

bonjour luc,
je vais vous faire sursauter mais vous avez de la CHANCE, vous avez pu faire faire un beau film (je n'ai aucun doute vu la qualité des écrits sur ce blog) ...on va vous croire!
N'oubliez pas les anonymes, dans lou il y a du gabriel de l'emmanuel du bastien de l'alex du yannès du julien de marie...tous les petits copains copines de france...ceux pour lesquels il n'y aura pas de film, ceux pour lesquels la vie au quotidien est si difficile: trouver une structure, faire grandir nos enfants dans le respect de leur personne, leur donner une place digne et à laquelle ils ont droit dans notre société...
Il y a tant à dire et faire; je lis souvent votre blog et les comments que les lecteurs y laissent: plein de sensibilité.
Mais vous le savez, Luc, ce n'est pas le quotidien, et je n'avais pas aimé le 8 ème jour à cause de l'évangélisme qui en ressortait...
J'espère, que tout le monde qui passe là, va me comprendre sans me crier dessus et vous aussi, luc, j'espère que vous allez me comprendre: je souhaite tant que la réalité s'impose c'est vrai que c'est "fabuleux" mais c'est vrai aussi que c'est TRES dur!
Les colères, les crises, la permanence du problème, qui à tout moment peut nous engluer: le handicap qui peut entrainer au fond celui qui essaie de sauver (qui se croit dans une mission de sortir son enfant de la maladie).
Oui c'est très dur et j'avais beaucoup aimé le film "les clés de la maison" un film remarquable, le papa qui peu à peu accepte son enfant et qui apprend à l'aimer mais qui se leurre et le handicap le ratrappe, les accepter pour ce qu'ils sont et comme ils sont.Ce ne sont pas des anges ni des démons mais des enfants. J'avais pleuré en voyant le visage de charlotte rampling contente d'avoir su faire accepter le fils par son père mais le visage ravagé par le chagrin "vous allez apprendre la souffrance" et son dos qui pleure...
Du bonheur et de la souffrance , certains diront "la vie" mais là c'est x par 100...
J'espère que je ne suis pas trop longue et que je suis bien comprise, c'est fabuleux pour lou, et dès que possible j'irai voir ce film et je connais mon grand s'il sait qu'il y a un CD ... ;-))
Avec toutes mes amitiés
Et si certains ne comprennent pas ce mess prière de ne pas secouer "je suis pleine de larmes"
Longue vie à ce film et si tu cherches un distributeur en france j'ai une amie qui possède des cinés ds le sud de la France et si tu cherches des contacts No Problem!
Amitiés
Fabienne

Le mercredi 28 septembre 2005 à 08:36, commentaire par fabienne :: #
 

Fabienne, je te comprends très bien. Et ce film, je l'ai fait au nom de tous les petits frères et soeurs de Lou, mais aussi (et peut-être surtout) au nom de leurs parents.
Certes, c'est vrai, que notre situation est "enviable" : nous avons beaucoup de chance grâce à l'amour qui nous unit dans notre maison, mais elle n'enlève rien à l'isolement dans lequel les parents d'enfants handicapés peuvent être confinés.
J'espère du fond du coeur que ce film apportera un regard nouveau sur nos réalités.
Amitués (et tiens bon !)

Le mercredi 28 septembre 2005 à 08:56, commentaire par Luc :: #
 

Luc, pourquoi Lou ne pourrait-il pas être dans la salle ??? Aprés tout, si nous ne l'avions pas vu dans le reportage de la RTB, nous n'aurions pas eu la chance de suivre sa vie au quotidien!!! Donnez lui cette chance d'entendre ce "Yoouuuuu" il va adorer...
Quand à Fabienne qu'elle soit tranquille, elle a parfaitement raison de s'exprimer et elle doit savoir que Luc est tellement généreux que son film sera le film de vous tous parents, frères et soeurs d' "ENFANTS DIFFERENTS"

Le mercredi 28 septembre 2005 à 11:16, commentaire par ANDREE :: email :: #
 

Un pur moment d'émotion...merci

Le jeudi 29 septembre 2005 à 17:57, commentaire par Amandine :: #
 

;-)
Merci pour avis, conseils et compliments !
Le problème de la présence de Lou réside aussi dans le fait que nous serons fort sollicité (ne fut-ce que pour saluer les gens) et ça, Lou risque de ne pas apprécier à la longue.

Le jeudi 29 septembre 2005 à 18:58, commentaire par Luc :: #
 

Moi, je suis partante pour un grand "youuuu" pour Lou, Gabriel, Emmanuel, Bastien ... et tous les autres avec ou sans eux mais POUR eux !
Vivons et partageons un pur moment de bonheur, je suis certaine que nous sortirons plus "forts " et plus humains de ce moment d'exception.

Le samedi 1 octobre 2005 à 13:06, commentaire par Corinne :: #
 

dommage que je sois loin , verrais-je un jour ce film ? peut -être que plus tard le DVD m'arrivera entre les mains ! inchallah comme on dit chez moi ? sourire ...moi aussi je suis partante pour un YOUUUUU mais celui ci sera planetaire ...

Le samedi 1 octobre 2005 à 17:18, commentaire par kenalia :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned