Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« mai 2005 »
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et le mouvement

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

dimanche 8 mai 2005

407. Compte à rebours

Ça y est, papa repart ce soir pendant cinq jours pour son travail.
Cela fait une semaine qu'il m'y prépare, mais j'fais mine de celui qui n'en a rien à battre.
Ceci dit, j'commence à avoir l'habitude.

Cet après-midi, on s'est donc saoulé de "Monsieur René, le monstre des marais" versus papa avec sa voix grave et zozotante, ou version "piles usées" (ça m'fait toujours trop marrer).
J'ai fait aussi le plein de cabrioles, de guilis, de jeux de garçons (j'adore me débattre avec lui).

Reste qu'il s'en va de nouveau je ne sais où. C'est un drôle de truc l'ailleurs.
Difficile pour moi d'imaginer qu'il est quelque part quand l'espace n'existe que dans mon proche immédiat.
Par Bèrlebus :: dimanche 8 mai 2005 à 16:41 :: Au jour, le jour :: #460 :: rss


Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment. C'était écrit à l'instant. Mais au moins un lecteur. Bon courage pour la semaine à venir. Il m'est arrivé aussi à une époque d'avoir à m'absenter toute la semaine ou même plusieurs jours, et ainsi plusieurs semaines d'affilée. Les enfants n'aiment pas trop et vous le font "payer", mais le retour est toujours merveilleux.

Le lundi 9 mai 2005 à 00:00, commentaire par Maurice :: email :: site :: #
 

Bonjour!
Vous savez ce qui serait bien: emmener un jour Lou sur votre/vos lieu(x) de travail afin que par la suite il sache que quand vous partez travailler, vous vous trouvez dans cet endroit, assis sur la chaise ou le fauteuil où lui-même s'était installé, que vous êtes avec telle ou telle personne.. etc! Ce sera tout de suite plus concret! Car demandez à n'importe quel enfant ce que fait son papa ou sa maman... il pourra vous donner l'intitulé du poste au mieux... mais peu savent en quoi ça consiste. Et puis tant mieux, car les enfants, à mon avis, doivent rester le plus longtemps possible dans leur univers de rêve, de jeu, de plaisir, de fiction, etc... A la limite, on peut peut-être leur dire qu'on va au travail comme eux vont à l'école... une activité para-familiale!

Le lundi 9 mai 2005 à 15:40, commentaire par Galiane :: #
 

on a au moins un point en commun "la notion du temps" que l'on n'a pas quand on est enfant. Alors les jours, les heures et tout ça, ce sont des trucs de grands, pour nous l'essentiel, c'est de retrouver nos parents quand ils partent comme ça quelques jours. Après, l'amour est encore plus fort

Le lundi 9 mai 2005 à 20:31, commentaire par loan :: email :: site :: #
 

il faut conter en nombre de dodos ;-)

et pour pour que le papa ne parte pas, une seule méthode : se toooordre de douleur devant la porte d'entrée en faisant des AAAAAAH je meurs.
C'est pas crédible mais ça fait rire et ça permet de gagner du temps... Et ça marche à chaque fois avec mon papounet hihi

Le mardi 10 mai 2005 à 12:00, commentaire par suzybellule :: email :: site :: #
 

Merci pour ce très joli site où l'on partage ces moments de quand on était petit !

Le mercredi 11 mai 2005 à 14:23, commentaire par Tutti :: site :: #
 

Ne te fais pas de soucis, il ne part pas trop longtemps ! Un petit truc pour passé le temps, imagines les choses que tu a fait avec ton papa !
:)

Le mercredi 11 mai 2005 à 18:28, commentaire par Barbouille & Pinceau :: site :: #
 

certes, certes, j'ai bien l'intention d'emmener sous peu Lou sur un de mes tournages, mais ce seront des situations et des conditions très difficiles pour lui : plein de cables partout à terre, de projecteurs, d'obstacles en tout genre. Un plateau de film n'est pas vraiment un lieu sécurisant pour lui. ;-)
A défaut, il connait déjà mon bureau. :-)

Le vendredi 13 mai 2005 à 19:12, commentaire par Luc :: #
 

C'est se quitter pour mieux se retrouver ;);););)

Le vendredi 3 juin 2005 à 11:32, commentaire par Montener :: site :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned