Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« mars 2005 »
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou acrobate

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

mercredi 2 mars 2005

377. Chronique du temps qui passe (26)

- Je veux monter prendre le bain avec papa !
- Papa est occupé à la cuisine. Il se boit une tasse, il nous rejoindra plus tard.
- Maman va à la cuisine pour boire le thé de papa.
- Mais c'est pas du thé, c'est un chocolat chaud...
Elle commence à m'énerver. J'le fais savoir et pique un coup de rote.
Papa ramène sa carcasse.
- Loulou, tout va bien, on se clame, je bois juste ma tasse et je te rejoins.
- Je veux pas que tu boives.
- Dis, mon fils, je fais encore ce que je veux.
Je le tire. Il résiste.
- Non, Loulou, ou alors tu attends que j'ai fini pour monter avec moi.
J'me débats.
- Loulou, tout va bien, tu te calmes.
Il peut toujours courir.
- Attention Lou, tu vas te cogner au radiateur.
Puisqu'il en demande, j'approche de lui et lui file deux coups de boule dans les côtés. La réaction est immédiate et la voix ferme.
- Maintenant, tu te calmes, Lou. Tu ne me fais pas mal, c'est compris. Je suis pas d'accord. Alors, soit tu t'assieds ici sur la chaise et attends que je boive ma tasse, soit tu montes avec maman.
J'm'assieds sur la chaise, non sans essayer de foutre le bordel en la poussant pour faire tomber les autres.
- Attention, mon garçon !
Il s'en retourne à la cuisine et me cause de là :
- Tu sais bien qu'on a pas toujours ce qu'on a envie. Tu vois, Lou, j'ai froid et j'ai envie de boire une bonne tasse chaude parce que je reviens d'avoir été promener la forêt en méga.... euh... Méga en forêt et...
Maman voit mon petit rictus de sourire au coin de mes lèvres.
- Mais qu'est ce qu'il a dit, papa ? Il s'est trompé !
O.K., j'peux me marrer franchement.
- La forêt en Méga, a dit papa !
- Ben oui, je m'suis trompé, Lou...
Il n'en faut pas plus pour me remettre de bonne humeur.

Une tasse de chocolat chaud plus tard, on monte tous ensemble les escaliers.
J'fais le con, montant à l'envers, le jeu consistant à mettre mes pieds sur une ou deux marches plus hautes, de sorte que mon buste soit attiré vers le vide et que je me retienne avec mes mains en avant, sur la rampe et sur le mur. Une position un peu comme si j'étais, tout à l'opposé, prêt à sauter vers le bas, quoi.
- Loulou, arrête de faire l'andouille, tu vas tomber.
Ça m'fait rire.
- Si tu n'as plus de force dans l'un de tes bras, tu tombes, mon garçon. Allez, tourne-toi et monte à l'endroit.
Puisqu'il en est ainsi, j'lui fait la démonstration de mon habilité et me mets à monter l'escalier en effectuant des rotations sur moi-même le long de la rampe, grimpant ainsi rapidement, de marche en marche, et sans heurter le mur.
J'entends papa et maman se mettre à rire.
- T'es un sot casse-cou, mon Loulou.
Ben euh... oui !
Par Bèrlebus :: mercredi 2 mars 2005 à 19:12 :: Au jour, le jour :: #426 :: rss


Vos commentaires

Quel casse cou ce Loulou! Bisou à toute la famille :)

Le mercredi 2 mars 2005 à 19:42, commentaire par Sophie :: #
 

Bravo pour ce magnifique blog !

Le jeudi 3 mars 2005 à 13:52, commentaire par le Râleur.na :: site :: #
 

Lou, tu n'as pas beaucoup de patience pour ton gentil papa qui travaille tant, après don petit accés de colère tu arrives toujours à retourner la situation en faisant le clown et la paix revient, t'es un "sacré loustique" mais on t'aime!!!!!
Bonne fin de jrnée,
Bizzzzzzzzz,
Andrée

Le samedi 5 mars 2005 à 16:51, commentaire par ANDREE :: email :: #
 

slt lou je passe par hassard sur ton blog et j'adore ton blog tes parent toi tte ta famille est cool jte ft des bizou jsui une ado de 15ans voila jme presente quand mm bon a bientot kiss

Le mardi 12 juillet 2005 à 19:48, commentaire par jennifer :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned