Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« janvier 2004 »
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et l’espace

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

mercredi 28 janvier 2004

160. Chronique du temps qui passe (11) : Banal (?)

Le murDepuis peu, j'entreprends un peu plus dans mes gestes vis-à-vis des autres... enfin, surtout mes parents et connaissances.

Avant, quand on me demandait un bisou, j'collais ma figure n'importe où sur la personne. Maintenant, quand on me le demande, j'fais un vrai bisou sur la joue (beark, ça pique quand papa n'est pas rasé !).

Dans le même ordre de chose, j'm'amuse de plus en plus souvent à faire des guili-guili aux autres, mais ça, vous l'savez déjà.

Non, le dernier truc, c'est de souffler sur le vêtement d'une personne lorsqu'elle a froid. Papa, Maman et Eva m'ont appris ça lorsque j'avais froid. Du coup, comme hier soir, quand papa est rentré d'avoir été promener le chien en forêt et qu'il m'a fait sentir ses doigts glacés, j'ai spontanément soufflé sur son bras...

Tout ça a l'air bien banal me direz-vous... Mais à bien y réfléchir
(souvenez-vous des articles de septembre et octobre), - le toucher n'étant pas mon fort-, c'est un réel progrès : j'ose de plus en plus le contact volontaire avec des objets qu'on veut me faire découvrir, j'ose de plus en plus poser des actes précis dans des situations adéquates.
Génial, non ? ...enfin quand j'veux bien. Chui un P'tit Prince, moi, môssieur !

Même que d'ailleurs, côté dialogue, c'est pas encore ça.
Hier, j'ai eu une prise de tête avec papa qui était venu me chercher à l'école.
On croise dans la cour un monsieur qui me dit bonjour.
J'le reconnais instantanément et réponds tout de go : "Bonjour, Philippe".
Philippe : "A vendredi, Lou!"
Papa: "Tu connais Philippe ? C'est qui ?"
Moi : -silence radio-
Du coup papa s'est obstiné (calmement) à vouloir à tout prix savoir qui c'était, et ce que je faisais avec lui à l'école.
Moi : "Non ! Fais les pays, papa !"
Papa: "Non mon p'tit Lou, j'veux d'abord savoir ce que tu fais le vendredi avec Philippe."
Moi : "J'dis des gros mots !"
Papa : "Tu dis des carabistouilles. Moi, j'aimerais bien savoir à quoi tu joues avec Philippe. Ça m'intéresse."
Moi: " Je joues les carabistouilles !" Bref, j'ai pas lâché.
Papa : "Tu fais de la musique ? Du bricolage ? Des jeux ?"
Moi : "J'ai peur" un temps "Fais les pays papa !"
Papa : "Non mon petit Lou !".
Qu'est-ce qu'y peut être têtu ce papa. J'm'en fous de ce que j'fais avec Philippe. J'le sais même plus... ou j'veux pas travailler ma mémoire. Ne dit-on pas qu'il faut vivre au jour le jour ?
Bref, ça a duré tout le trajet en voiture. J'étais vexé qu'il ne fasse pas les pays, les papous etc... Mais j'ai pas lâché !

Avec moi, le temps passe vite à ainsi buter sur une chose, un détail... Surtout avec des parents butés comme eux.
...mais j'les aime bien, tsé ! (et je ne manque pas de le leur dire).
Par Bèrlebus :: mercredi 28 janvier 2004 à 10:54 :: Au jour, le jour :: #186 :: rss


Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned