Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« avril 2009 »
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou acrobate

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

jeudi 9 avril 2009

660. The Jetlag experiment 5 (J + 6 & 7)

(suite)

De fait, se coucher à quatre heures du matin devient plus raisonnable. Les heures s’égraînent une à une. Le programme reste invariable et les “dernières cartouches” pour me tenir éveillé, dont surtout le fait d’enregistrer les histoires sur l’ordinateur de papa ou de les écouter, représentent l’essentiel de nos occupations. D’autant qu’il m’est venu l’idée de détourner l’usage de l’enregistreur numérique pour m’amuser à me promener dans l’immense maison des Ardennes en scandant “Tom “Yorke” et d’ensuite jouir, me fendre la pêche, m’éclater et jubiler en écoutant ma voix se perdre au loin, se rapprocher, s’éloigner à nouveau de la source d’enregistrement etc.
Après une promenade nocture dans la campagne endormie – pas question cette fois, vu l’heure du coucher, d’aller saluer les animaux de la ferme avant de retrouver le “monsieur de la voierie”, alias le radiateur de ma chambre -, nous atteignons sans trop de peine quatre heure du mat. où je m’endors comme une souche.

Midi et demie, je me réveille et traîne deux heures dans mon lit à ma demande expresse, car c’est le dernier jour dans la maison : vers dix sept heures, nous retournerons à Bruxelles.
Le temps de prendre le petit déjeuner, d’aller faire nos adieux au cochon et aux “bébés moutons” – l’un et les autres fort heureusement sont très en verve au niveau vocalise -, nous prenons le chemin du retour.
- Dis papa, tu dois mettre de l’essence dans ta voiture ?
- Oui, pourquoi ?
- Pour entendre Méga gémir.
(NDLA : a chaque fois que nous nous arrêtons dans une station service, le chien fait des vocalises à mon plus grand plaisir.)
Le roulis de la voiture m’incline à sombrer dans le sommeil. Papa ne cesse de me parler pour m’en empêcher. Dur, dur.
Alors qu’habituellement je chante ou me balance au rythme des musique de la radio, pas même les Rolling Stones ou Iggy Pop de “Classic 21” ne parviennent à me stimuler. Heureusement, à l’approche de Namur, papa change d’onde radio et met “Pure F-M” qu’on peut enfin capter. Aussitôt, les mélodies contemporaines me ramènent à la vie. Ben oui, je vis avec les rythmes de mon temps.

Dix huit heures trente, je retrouve maman.
Nous mangeons ensemble le repas – le dîner pour nous, le souper pour elle – puis passons un moment ensemble avant que papa prenne le relai pour le reste de la nuit – enfin du jour- en ma compagnie.

Nouvel objectif : coucher à deux heures du matin.

(à suivre)
Par Bèrlebus :: jeudi 9 avril 2009 à 21:10 :: Au jour, le jour :: #754 :: rss


Vos commentaires

Mais quelle aventure! Fatigante, je dois l’admettre.
Quel programme, j’ai tout lu d’une traite : jour-nuit, nuit-jour, je suis en admiration Luc, vraiment.
Si Val de Mexique dit que la nuit dernière vous étiez aux horaires de Mexique, c’est moi qui serai jeudi prochain aux horaires du Mexique puisque j’y vais.
Le Jetlag je vais donc en faire l’expérience, inutile de vous dire que je penserais à vous.
Bonne continuation et gros bisous.

Le vendredi 10 avril 2009 à 13:14, commentaire par Lili :: email :: #
 

Tous mes encouragments pour les dernières étapes avant de vous retrouver en phase avec la famille, les amis et les animaux de la ferme! Je ne laisse pas souvent de commentaires, mais je suis toujours avec intérêt, ton drôle de chemin, LOU, sous votre regard si affectueux et volontaire, Luc.

Le vendredi 10 avril 2009 à 21:28, commentaire par pauline :: #
 

Bon voyage, Lili !
Merci pour ces quelques mots, Pauline. Cela fait toujours du bien de me dire que je n'écris pas dans le vide. ;-)
Ceci dit, cette aventure est tellement folle, que l'écrire contribue pour moi à son aventure.

Le vendredi 10 avril 2009 à 21:38, commentaire par Luc :: #
 

Et merci de l'écrire, Luc,
oui cela semble si fou,
je souhaite que Luc retrouve un bel équilibre de sommeil, et puis toi aussi, car cela doit terriblement chahuter le cerveau...
BON COURAGE pour cette nuit, enfin votre jour de nuit...
Je n avais jamais entendu parler d une telle aventure...
bon retour à Bruxelles.

Le vendredi 10 avril 2009 à 22:55, commentaire par Annick :: email :: site :: #
 

Une aventure de fou mais une expérience unique, Annick ! ;-)

Le samedi 11 avril 2009 à 12:44, commentaire par Luc :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned