Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« novembre 2008 »
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou acrobate

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

vendredi 21 novembre 2008

643. Le recorder-player

les sons casque LouEnregistrer dans mon disque dur et reproduire.
Telles sont ma passion et ma saveur sur cette terre.
Je suis le “recorder” et plus que jamais, le “player”.

Depuis que j’ai chanté avec Maurane – nous avions passé trente-cinq minutes ensemble derrière le piano, mais cela, le reportage ne le montre pas -, je ne cesse de travailler ma voix et d’essayer de nouvelles nuances, de nouveaux sons. Que ce soit en chantant derrière mon nouveau piano - j’imite alors ses tremolos ou sa voix chaude de Bèrlebus- , ou que ce soit au gré de mes imitations qui occupent une bonne partie du reste de mon temps.

- Ecoute, papa, comme j’imite bien…
Rajoutez en fin phrase, au choix :

- l’éternel Jordi et son accent beur,
- mon chauffeur turc du bus, « Kotch »,
- David-de-l’école qui pleure,
- mes camarades de classes (dont certains ont des timbres aigus ou des dictions très particulières),
- mon nouvel instituteur qui vient de Liège,
- la « SMSeusse » de la pub Mobistar,
- mon pote le papa mouton ,
- Méga qui gémit et ses copines Chacka et Choupi,
- le bruit du verre qui casse ,
- les éternels « youh » de papa,
- l’eau qui circule dans le radiateur de ma chambre,
- la porte qui grince,
- la traditionnelle tondeuse et le taille bordure (de préférence à 4 heures du matin),
… et j’en oublie.

Telle est le tempérament du moment, doublé de grosses fatigues en fin de journée, à force de me réveiller très tôt tous les matins et faire mes vocalises dans le calme de la nuit.
Et mes vieux, de me répéter inlassablement à chaque coucher :
- Lou, si tu te réveilles la nuit, tu dois te taire et essayer de te rendormir en restant couché.
- Oui, et j’écouterai « le monsieur de la voierie » dans ma tête.
- Oui, dans ta tête en gardant les yeux fermés.
Ce que j‘oublie dès mon réveil et quand bien même mes yeux grands ouverts ne me servent à rien.

Cinq heures du mat, c’est l’heure du grand back-up de mes enregistrements dans le disque dur de mon cerveau.
Par Bèrlebus :: vendredi 21 novembre 2008 à 18:01 :: Un monde à moi :: #737 :: rss


Vos commentaires

je t'ai lu de suite Luc, à la parution, et suis restée muette, ne sachant pas quoi dire,
je repasse aujourd'hui, te relis et ai envie de te dire ceci:

à la lecture, un tel rappel des nuits si courtes d'avant de Jean Sébastien, dans les 5 H, 6 H, souvent, alors votre fatigue d'épuisés m'est arrivée de face, en plein dedans...

CE QUE JE PEUX CLAMER HAUT ET FORT est que Jean Sébastien autiste de près de 22 ans, dort ses nuits complètes de 8 heures non stop, depuis déjà longtemps, quand? poufdeouf de me rappeler, ses 10 ans? 11 ans? 12 ans? je ne sais plus trop, faudrait que je relise mes écrits.. sourire!
JE PENSE FORT A VOUS, avec le temps cela s'arrange, avec ses mises en place dans la tête à Lou,
ils sont tellement hyperréceptifs émotionnellement chargés, nos enfants,
alors dans ces moments lourds, redécaler le coucher de 5 mn, pour espérer un réveil plus tard, tout doucement, et l'user en marches le week, on a marché des kilomètres avant...et à présent ce n est plus nécessaire Jean Sé typique ado bien assis, et puis si il marche c'est pour se faire plaisir de voir ou rencontrer...

et puis, pour tout te dire, en ce moment, il s'endort vers 23 H 23 H 15, un réveil à 7 H 15, la semaine avec le réveil, seul..
et puis le week, c'est parfois 8 H 8 H 30, 9 H est rare de fois dans l'année...
mais je préfère ce rythme, puique on ne connait plus ses grosses fatigues du soir, si rudes en famille à vivre, car invivables...bien que plus agité contrariant mardi soir et mercredi matin, mais c'est e x ce p t i o n n e l...

bon courage, le temps est en marche...et puis, pr jean sé, novembre décembre pénibles avant, à présent je ne ressens plus cette lourdeur des mois courts de jours...et cette excitation des fêtes en bruits, stress perçus, etc..

JE VOUS EMBRASSE!

Le jeudi 27 novembre 2008 à 15:00, commentaire par Annick :: email :: site :: #
 

Heureusement, ce n'est qu'une phase... enfin espérons-le ! ;-)

Le dimanche 30 novembre 2008 à 18:02, commentaire par Luc :: #
 

Et de phase en phase.....il grandit, Lou.
BELLE SOIREE! et je vous souhaite une longue nuit!

Le dimanche 30 novembre 2008 à 21:34, commentaire par Annick :: email :: site :: #
 

Et bien Lou, la prochaine fois que j’ai encore un de mes insomnies à partir de 3 – 4 heures du matin, comme il m’arrive très souvent, je penserais à toi. Et au lieu de compter les moutons, je compterais tous tes personnages pour me rendormir.
Egalement une pensée pour papa et maman pour qui les nuits ne sont pas toujours de tout repos.

Au faite, Petit Prince, que deviennent Monsieur René et Le Petit chien courage, font ils toujours partie de ton Royaume ?

Le jeudi 4 décembre 2008 à 13:47, commentaire par Lili :: email :: #
 

Lou, mon grand, lorsque tu t'éveilleras encore la nuit, chante "dans ta tête", "rien qu'à l'intérieur, pour toi tout seul" ... c'est gai,
mais au moins, ça laisse Maman Claire et Papa Luc se reposer un peu ! Gros frissons partout, partout .........

Le mercredi 24 décembre 2008 à 11:46, commentaire par jo :: email :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned