Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« mai 2007 »
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou au djembé

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

vendredi 11 mai 2007

575. Amitié unilatérale

Exit Jordi !

Cela fera un an, en juin, que Jordi a quitté mon école et que je continue, malgré tout, à le faire vivre dans les histoires que je m’invente.
- Hé, maman, tu sais quoi ? Jordi était dans le bus !
- Loulou, tu as imaginé que Jordi était là.
- Non, je t’assure, il était dans le bus !
Soit.

Depuis lors, je n’ai trouvé personne, digne de ce nom, pour le remplacer. Pas un « grand », ayant le même accent beur de banlieue… jusqu’il y a peu.
Tout a commencé dans le bus qui me ramène tous les jours de l’école. J’ai repéré un autre garçon qui a une voix grave et qui parle avec un accent gouailleur, une vrai voix de loubard, et qui utilise des mots comme dans le rap : je vous présente Bruno.

Bruno est un grand gaillard de douze ans qui est à l’école dans les classes de type 8. Il est tous les jours à la récré et le soir je le retrouve dans le bus.
Génial et pratique !

Tous les matins, je n’ai que cette phrase en bouche :
- Dis, papa, quand on sera à l’école, on ira dire bonjour à Bruno !
Ce que nous faisons.
Seulement voilà, Bruno, il a ses copains de classes et il n’en a rien à f… de moi. Au mieux, il me glisse un « salut, Lou » et s’en va jouer avec ses condisciples.
Cela me déçoit un peu, mais il en faut plus pour me faire renoncer : j’ai décidé qu’il remplacerait Jordi et que ce serait mon copain, point à la ligne.
Personne, pas même lui, ne m’en dissuadera.

Papa et maman ont bien tenté de m’expliquer qu’une amitié était un échange, un partage d’intérêt, d’attrait réciproque, mais je ne le conçois pas comme cela.
Du coup, Bruno a tendance à me fuir.
Qu’importe, cela reste mon ami.
Plus pour très longtemps non plus, car mes vieux m’ont expliqué que fin juin, il changera d’école, comme Jordi.

Pourquoi les relations sociales sont ainsi faites ?
Pourquoi mon amitié n’est-elle pas réciproque ?
Pourquoi, à chaque fois que je kiffe sur quelqu’un, cette personne s’en va de ma vie ?
Votre vision du monde et votre approche de la vie me dépassent.

Moralité : je n’aime plus le mercredi, parce que le mercredi, Bruno prend un bus à midi, tandis que moi, je prends celui de 16h00.
Par Bèrlebus :: vendredi 11 mai 2007 à 12:34 :: Un monde à moi :: #660 :: rss


Vos commentaires

Courage mon petit Lou. Je suis certaine que tu vas te faire un super copain qui deviendra ton complice dans la vie.
Ahhhh les relations humaines pas facile ...
Bisous mon grand!

Le vendredi 11 mai 2007 à 13:08, commentaire par Laéti :: #
 

Salut Lou ! Pas facile de répondre à tout ça... Ma fille a les même soucis, mais cela ne semble pas l'affecter terriblement. Je crains qu'à l'adolescence ça ne soit plus le cas...
Voilà ce que je lui explique : Pour avoir des amis, il faut commencer à s'intéresser à eux, et c'est tout un art... leur faire la conversation , comprendre ce qu'ils disent, jouer à leurs jeux, accepter leur aide et leur contact. Ensuite, il faudra comprendre si ce sont vraiment des amis, c'est à dire s'ils n'ont pas envie de te faire du mal, avec des mots, des gestes ou des attitudes...
Ensuite... je ne sais pas, ma fille n'en est pas encore là !!!!

Le vendredi 11 mai 2007 à 17:44, commentaire par Valérie :: site :: #
 

l'amitié c'est partager avec les autres, mais c'est aussi accepter les différences, et toi Lou, tu as tous les atouts pour partager une amitié.

Un exemple : mon fils, handicapé physique ne peut pas faire de sport, et n'est pas du tout attiré par le sport, par contre il adore le cinéma... alors l'autre jour il me parle de ses copains, dont l'un lui dit qu'il parle toujours de cinéma et que c'est "gonflant"... alors je dis à mon fils, que oui il a raison, il n'y a pas que le cinéma dans la vie, il n'y a pas que ce qu'il aime dont il faut parler, il faut savoir aussi être à l'écoute de l'autre... et mon fils de me répondre : oui, mais lui, il ne parle que de sport... c'est pareil !
difficile l'amitié, et à l'adolescence, encore davantage difficile de s'accepter et d'accepter les autres, et pourtant en écoutant, en communiquant il y a des amitiés qui se forment, d'autres qui se défont, mais il y a toujours une relation, et ça c'est important, à chacun de le vouloir et de savoir l'entretenir.

Le samedi 12 mai 2007 à 10:45, commentaire par laurence :: #
 

Salut Lou
C'est vrai c'est parfois très compliqué l'amitié mais cela apporte toujours quelque chose, cela t'aide à grandir et puis tu auras un jour un ou une amie et cela ce sera pour la vie même si vous vous perdez de vue longtemps quand vous voos retrouverez ce sera à nouveau super car la vie est super et toujours prête à nous faire des surprises
bisous MOMO

Le samedi 12 mai 2007 à 14:01, commentaire par MONIQUE :: email :: #
 

Salut Lou
Pas facile la vie, plus on grandit plus on se retrouve face à des difficultés qui souvent sont impossible à résoudre... La seule façon d'avancer en amitié est de ne pas te focaliser (oui je sais drôle de verbe mais papa expliquera) sur certaines personnes qui entrent dans le moule de ce que tu sembles vouloir... Les amis, tu sais il entrent un jour dans ta vie et ça se passe entre les ondes du coeur et, toi qui est sensible au tonalités de la voix tu sauras le jour où le(la) véritable ami(e) croisera ta route et tu ne devras plus rêver à Jordi ou à Bruno, tu auras ton(ta) AMI(E)...
Bon week-end Lou et, bonne fête à maman ainsi qu'à toutes les mamans qui passseront par ici...
Bizzzzzzzzz

Le samedi 12 mai 2007 à 16:55, commentaire par Andrée :: #
 

Petit Lou, l'amitié que tu donnes est la plus précieuse et tu trouveras les amis que tu aimes, j'en suis convaincue! Reste comme tu es, tendre et sans concession! Je sais que nous ne pouvons pas remlacer Bruno, mais , toute la tribu t'aime très fort!! Bizarre, qui c'est celle-là qui dit qu'elle m'aime et qui ne m'a jamais vu??? Quelqu'un a dit "on ne voit bien qu'avac le coeur..." En tout cas, grand Bruno, tu ne sais pas ce que tu perds!

Le dimanche 13 mai 2007 à 11:13, commentaire par Christine :: #
 

Pas toujours facile de se faire des amis hein Lou, ce n’est malheureusement pas toujours réciproque!
J’ai encore quelques souvenirs d’enfance comme ça, ils me reviennent , en lisant ces mots.
On veut être ami avec quelqu’un qu’on admire pour tel ou tel raison, on est prêt à leur donner son amitié la plus sincère et puis on se fait remballer.
Mais ça s’arrange avec le temps et en grandissant tu sais, on apprend à être un peu plus prudent avant de se lancer, pour ne pas être déçu de la après.
Ca risque d’être un peu plus compliqué pour toi, car tu es tellement naturel et spontané, mais ça viendra !
En tous cas, celui qui devient ton ami il peut s’estimer heureux, car tu est sincère et tu as le cœur pur et bon et des amis comme ça, on en trouve pas tous les jours.

Puis, tu ne le sais peut-être pas, mais tu as une SUPER copine, elle s’appelle Amélie, en v’là une amie ! (j’en profite encore une fois pour lui tirer mon chapeau ;-))
Gros bisous Loulou.

Le dimanche 13 mai 2007 à 14:22, commentaire par Lili :: email :: #
 

Ce que j'aime dans les commentaires de ce blog, c'est ces échanges d'expériences, de témoignages, d'avis, de conseils... bref, cette petite pierre que chacun apporte à la "communauté de Lou"...
Merci à tous les fidèles, à ceux de passage et ceux qui n'osent pas ou n'ont pas le temps de mettre un commentaire.
Amicalement.

Le dimanche 13 mai 2007 à 16:37, commentaire par Luc :: #
 

J ai lu cet article et, en tant que maman, il me tort les tripes. J'ai hesite à ecrire ca.. je n'osais pas... Ca fait tellement mal de voir son enfant rejeté. Je n'arrive pas à écrire des choses du genre "ca passera, tu rencontreras un ami" bien sur c'est vrai. Lou visiblement (devrais-je dire lisiblement ? :-) ) progresse et est sur le chemin qui un jour lui permettra d'avoir des amis. Mais n'empeche ... actuellement en me mettant à ta place de parent Luc, ca me tort les tripes.

Le lundi 14 mai 2007 à 15:57, commentaire par marieH :: #
 

...malgré l'écriture légère de cet article, cela me tort néanmoins les tripes aussi. Je trouve cette situation effectivement cruelle, d'autant que Lou ne parvient pas à comprendre cela.
Et ce n'est pas la première fois : cela est aussi arrivé avec de nos amis. Il faut dire, à la décharge de tous, que Lou est accaparant quand il flashe sur quelqu'un.

Le lundi 14 mai 2007 à 18:56, commentaire par Luc :: #
 

Mon coeur de maman saigne aussi à la lecture de cet article.Lou est peut-être accaparant mais tellement sincère! Bruno ne sait à côté de quel ami formidable il passe. Big biz

Le lundi 14 mai 2007 à 20:42, commentaire par cynthia :: #
 

Comme je vous comprends, vous tous, parents de Lou et de tant d'autres! Moi aussi, "çà me tord les tripes!" de lire cet article!
Mon grand a 17 ans et n'aura jamais que 10 ans dans sa tête et bien entendu, il est rejeté par les copains!! Pas d'amis, pas de cinéma avec les potes, pas de sorties..; mais il reste accroché à maman et à la famille! Son handicap mental dit "léger" n'a de léger que le nom!! Il est beau comme un dieu et les filles le regardent... ou rient ensemble de sa démarche claudiquante et de ses éventuelles grimaces!!! Et moi, et moi, je suis dit-on , une spécialiste.. mais ici, c'est mon coeur de maman qui saigne et qui , enfin , a pu le dire à quelqu'un!! Merci à vous tous!!!

Le mardi 15 mai 2007 à 09:27, commentaire par Christine :: #
 

Désolé de soulever ainsi un voile d'une de nos souffrances à nous, parents d'enfants différents... mais ne pas en parler serait une fois encore trahir cvette réalité qui nous est si quotidienne : la solitude de nos enfants.

Le jeudi 17 mai 2007 à 18:17, commentaire par Luc :: #
 

Je pense que la solitude de Louison est parfois volontaire : la proximité, la promiscuité, l'échange constant, le bruit généré lui est pénible. Pour autant, il est vrai que quand elle flahe sur quelqu'un, elle est collante et a du mal à trouver les limites imposées par nos codes : on ne s'approche pas à plus de 10 cm, on ne lui parle pas sans arrêt de trucs qui ne l'intéressent pas, ect.
C'est là dessus que pour ma part j'insiste.
Une personne autiste m'a confié que pour lui, il y avait en amitié 4 sortes de personnes :
- les gens qu´on aime
- les gens qu´on supporte
- les gens dont on se fiche
- les gens qu´on déteste
Si ça peut aider Lou.... ca aide Louison dans la mesure où elle peut classer les gens, et donc arriver à trouver le bon comportement. Mais c'est long....

Le mardi 22 mai 2007 à 15:50, commentaire par Valérie :: site :: #
 

Merci Valérie, pour ce partage.
La solitude de Lou est souvent volontaire aussi.
Merci pour la classification, on va essayer.

Le mardi 22 mai 2007 à 20:52, commentaire par Luc :: #
 

pauvre petit lou ...
courage, tu le trouveras ton vrai copain ne t'inquiete surtout pas pour ça !
un jour tu auras un vrai copain qui sera comme jordi
j'en suis sur

Le vendredi 25 mai 2007 à 18:36, commentaire par Poline :: email :: site :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned