Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« mars 2006 »
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et l’espace

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

mardi 28 mars 2006

488. Le grand Lou et le grand large

(récit d'une semaine de "classe de mer")

Lundi, au moment du départ, je me paye un léger stress.
Perte de repères. Logique.
Derniers bisous. Montée dans le car. Je m'apaise quelques peu.
Le trajet se passe sans soucis.
Arrivé à la mer, je refuse néanmoins de manger le moindre repas tout au long de la journée.

Mardi matin, bien qu'ayant le ventre vide, j'évacue mes peurs en commençant par une bonne indigestion.
Rien de tel, moi je vous le dis : le corps une fois nettoyé, je suis fin prêt à vivre l'Aventure.
Le temps de me remettre de mes émotions, je deviens gai comme un pinson, chantonnant, souriant et participant à tout ce qui m'est imposé.

Jours après jours, j'épate la galerie. Les éducateurs et professeurs n'en reviennent pas. Il faut dire que j'ai pas le temps de broyer du noir : l'emploi du temps est chargé. De nombreuses activités égrènent les journées : balades sur la digue, sur la plage, dans les dunes, en cuistax, en tram, en bateau dans l'estuaire de l'Yser à Nieuwport, ou encore la visite du Mercator à Ostende, bref, un vrai programme de ministre en visite officielle.
S'il n'y avait ce vent froid et la mer glaciale, j'aurais même bien été taquiner les vagues.

L'air du grand large creusant l'appétit, je me résouds aussi à manger tout ce qui m'est proposé et m'adapte à tout. Ainsi, j'accepte d'être indifféremment nourri par quiconque de disponible.
Mieux, à défaut d'autre chose, j'accepte une série de nouveautés que jusqu'alors je refusais obstinément : mange une gauffre au sucre, boire au goulot d'une bouteille...

Chaque soir, je suis ravi de retrouver ma petite couette toute douce et m'endors comme un bienheureux.

Vendredi, au moment de monter dans le bus pour rentrer à Bruxelles, un de mes potes de classe se met à pleurer parce qu'il n'a pas envie de quitter la mer. L'idée me séduit : je resterais bien aussi encore un peu et le fais savoir. S'il n'y avait la perspective de retrouver mes parents, je me mettrais bien aussi à pleurer pour faire pression !

A l'arrivée, je ne manifeste même pas d'exaltation lors des retrouvailles. Lorsque papa me donne la main pour descendre de l'autocar, la première chose que je lui dis, c'est :
- Dis papa, tu veux bien enlever le sparadrap qui est sur ta main ?
Ben oui, j'ai horreur des sparadraps !

Ce quatrième voyage en classes vertes fut sans conteste, une belle expérience.

Archives : - Premières classes vertes - Secondes classes vertes - Troisième classes vertes
Par Bèrlebus :: mardi 28 mars 2006 à 15:03 :: Au jour, le jour :: #564 :: rss


Vos commentaires

... de mon côté, j'ai profité du voyage en train pour la projection de "Lettre à Lou" à Lyon, pour écrire cet article !
Ce fut une très belle soirée avec de belles rencontres... et puis voir "Lettre à Lou" projeté à l'endroit même où fut tourné le premier film de l'histoire du cinéma (la sortie des ouvriers de l'usine des frères Lumières... Waouw ! Merci Nicolas et "Une souris verte" !

Le mardi 28 mars 2006 à 15:07, commentaire par Luc :: #
 

Et ben dis donc j'ai bien l'impression qu'il n'y a pas que les enseignants et les éducateurs qui sont épatés ... Te voilà "Lou l'aventurier" ... Bises à toi bonhomme.

Le mardi 28 mars 2006 à 16:07, commentaire par Laéti :: email :: #
 

Comme il est bien loin le temps où Lou refusait de manger avec n'importe qui... On voit que ce petit bonhomme grandit et s'ouvre de plus en plus en monde.Bravo aux parents qui sont là pour faire évoluer chaque jour le petit Lou.
Bien à vous.
Aurore

Le mardi 28 mars 2006 à 18:30, commentaire par Norore :: #
 

C'est cool la mer hein ! tit Lou! tu sais quand je vais à la mer c'est pareil je piquerais bien une crise pour ne pas rentrer.
et puis tu as été super, je suis sur que tes parents, tes éducateurs, et tout le blog est fier de toi.
Un progrès par jour en forme toujours, ça va finir par devenir ta devise

Le mardi 28 mars 2006 à 20:46, commentaire par bernie :: #
 

à Lou:
Mais c'est que tu nous épate tous Lou! Continue commeça petit aventurier va, qu'est-ce-que ça fait chaud au coeur d'apprendre tout ça. Félicitations bonhomme et aux parents aussi!

à Luc:
Je serais présente le 27 avril au Centre Culturel à Bruxelles pour votre film.



Le mardi 28 mars 2006 à 21:22, commentaire par Lili :: email :: #
 

Le grand large ... encore un bon départ pour Lou. Des progrès, que des progrès ... La récompense de Lou à ses parents mais aussi à Mr Guy et aux autres personnes qui l'accompagnent. On voit que Lou est en confiance et que toutes les explications de papa et maman lors des précédents séjours à la mer en famille portent leurs fruits. Bisous à tous

Le mardi 28 mars 2006 à 22:58, commentaire par cayenne :: email :: #
 

Alors Lou, c'était comment cette gauffre au sucre ?

Tu sais Lou, quand tu pars, il n'y a pas que toi qui angoisse un peu... alors quelle joie pour tes parents de savoir que tout c'est si bien passé. Et mieux que ça même !

Il va quand même falloir que tu mettes la pression pour retourner à la mer avec eux cette fois ;-)

Le mercredi 29 mars 2006 à 09:12, commentaire par Ti-soleil :: #
 

Quel public averti ! ;-)
...amusant de constater, en retour, que vous, lecteurs, mesurez aussi les progrès de Lou depuis maintenant 2 ans et demi (c-a-d. la création de ce blog).

Le mercredi 29 mars 2006 à 14:55, commentaire par Luc :: #
 

Bonjour , que de progres en effet, c'est vraiment chouette de voir lou évoluer au fil des posts.
aussi pour signaler que le lien troisième classe verte renvoi au Post 488 (le grand lou et le grand large) au lieu des posts 381 (en classe verte)et suivants.
bon w-e

Le vendredi 31 mars 2006 à 12:58, commentaire par benedicte :: #
 

Voilà, bébédicte, c'est corrigé.
Ça devient de plus en plus compliqué de mettre des mots clés pour des liens automatiques vers plusieurs articles à la fois sans qu'ils n'incluent d'autres articles indésirables. C'est la conséquence du volume, du nombre d'articles sur le bog sans cesse croissant.
J'ai corrigé en isolant le premier article des troisièmes classes vertes, en renvoyant à chaque fois vers l'article suivant.
;-)
.

Le vendredi 31 mars 2006 à 18:58, commentaire par Luc :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned