Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« janvier 2006 »
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et l’eau

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

vendredi 13 janvier 2006

467. Fatale répulsion (les mauvais plans de papa)

Le rituel du goûter.

Je tente par tous les moyens de faire dire des "euh" à papa.
- De quoi va-t-on parler, Lou ?
- Des "pays"?
- Non, j'ai pas envie...
- Les groupes de rock*, alors ?
(* Le jeu du blind test )
- On l'a fait hier.
- Alors, parle du film que tu as fait sur moi.
- O.K . T'as des questions à me poser ?
Silence radio.
- Pose-moi une question sur quelque chose que tu n'as pas compris.
- Pourquoi je suis né le 12 août 1998, la nuit des étoiles filantes ?
Je lui ai déjà posé dix fois la question et à chaque fois, il m'explique que 9 mois auparavant, maman et lui se sont fait plein de câlins pour que les graines du zizi de papa aillent rencontrer celles de maman dans son ventre etc. C'est un très bon sujet pour qu'il fasse des "euh".
Par conséquent :
- On en a déjà beaucoup parlé, mon Loulou. Allez, mange.
- Alors... euh.... c'est quoi une fusée ?
- Ah... Très bonne question !
Yes ! Je le sens perplexe, signe avant-coureur d'une belle pêche aux "euh".
- Euh... tu sais que...
- Hé, t'as fait "euh", papa !
- Oui, gamin, mais écoute plutôt mes explications, car pour que tu comprennes bien, je dois te faire comprendre plein de choses.
Commence alors un long exposé comme je les aime, émaillé de plein de ce que vous savez :

Il m'explique qu'une fusée est une machine (...) un véhicule pour aller dans l'espace (...) beaucoup plus grand que la maison (...) l'espace (...) la Terre (...) Une boule immense qui flotte (...) la Lune (...) le Soleil (...) les planètes (...) la force pour se décoller de la terre (...) un moteur puissant (...) le feu (...) l'énergie...
- Tiens, pour t'expliquer l'attraction terrestre, je vais te montrer. Donne-moi ta main.
Ce que je.
- Laisse-la aller.
Je ne comprends pas.
- Laisse-toi faire.
Il agite mon bras pour que je relâche mes muscles.
- Si je lâche ta main, qu'est ce qu'il se passe ?
Il joint l'acte à la parole et mon bras retombe sur la table.
- Tu vois, mon Loulou, on est irrésistiblement attiré par la terre.
- Et pourqwaaa ?
- Parce que les grosses choses attirent les petites. Et si on n'était pas attiré par la terre, on flotterait dans l'air.
O.K., c'est bon. Je suis loin d'avoir tout pigé, mais là, c'est l'overdose.
- Fais "euh", papa !
- Non, j'ai une autre idée pour te faire comprendre l'attraction. Attends, un instant.
Je l'entends partir à la cuisine et revenir aussitôt.
- Je vais te montrer le principe de l'attraction avec des aimants. Donne-moi tes mains.
J'obtempère timidement.
- N'aie pas peur... Alors prends la petite boule en acier avec ta main droite.
Je tâtonne... et trouve dans sa main une minuscule petite boule froide.
- Prends maintenant avec ton autre main ce petit bâton.
Il me guide alors, ses mains tenant les miennes.
- Alors, regarde bien : on va rapprocher le bâton de la boule...
Soudain, je me saisis car la boule m'échappe et va se coller sur le bâtonnet.
Apeuré, je lâche tout.
- Tout va bien, Loulou, ce n'est rien du tout... c'est juste l'énergie des aimants qui s'attirent.
J'aime pas ce truc bizarre.
Un quart d'heure durant, il me rassure, m'explique et me familiarise avec ce drôle de truc qui colle et se décolle. Au bout du compte, je commence à trouver cela amusant.
- T'as vu comme c'est difficile de décoller le bâtonnet de la boule ? Et bien pour les fusées, c'est la même chose : elle a besoin de beaucoup de force pour se décoller de la terre.
Soit.
- Maintenant, tu vas voir quelque chose de comique : on va prendre deux bâtonnet et l'on va les rapprocher l'un de l'autre.
Confiant, je me laisse guider et les prends en main.
Il me les rapproche l'une de l'autre.
C'est alors que se passe un truc abominable : une étrange énergie, comme une boule, se forment, impalpable, et qui repousse les bâtonnets.
Effrayé, je lâche tout et me mets à pleurer.
C'est la panique. Jamais il ne m'avait été donné de ressentir cela : un truc qui n'existe pas (matériellement parlant) et qui pourtant vit et fait obstacle.

Il faudra, une fois encore, beaucoup de temps pour me consoler et me rassurer.
Pour moi, l'énergie magnétique, c'est de la magie noire !
Bravo, papa ! Et dire que je l'ai appelé le réfléchisseur !

P.S. : le lendemain, papa m'a convaincu de recommencer les expériences avec les aimants, histoire de vaincre ma peur.

N.D.L.A. : Chers lecteurs, faites cette expérience les yeux fermés et vous comprendrez le caractère impressionnant de cette répulsion qu'a éprouvé Lou.

(article en miroir dans la lettre à Lou : "le Réflechisseur".)
Par Bèrlebus :: vendredi 13 janvier 2006 à 18:51 :: Au jour, le jour :: #538 :: rss


Vos commentaires

Heu... c'est vrai qu'on ne pense jamais que les sensations peuvent être à ce point différentes quand on ne voit pas. le "heu" c'était juste pour rire ;-) Et bon succès pour dimanche !

Le vendredi 13 janvier 2006 à 21:54, commentaire par Anne-Sophie :: #
 

Ah ça pour une trouvaille faut dire qu'elle est bonne, allez j'rigole...
Je dirais comme Anne-Sophie, nous les voyants n'avons pas conscience du ressenti de Lou, mais tout compte fait je trouve que vous avez bien fait, petit à petit vous le mettez dans des situations qui peuvent sembler impressionnantes mais importantes pour avancer... Je trouve qu'il en faut de l'imagination pour expliquer l'inexpliquable!!!
On attend dimanche avec impatience
Bon week-end à toute la famille,
Bizzzzzzzzzzzzzzz

Le vendredi 13 janvier 2006 à 23:01, commentaire par ANDREE :: email :: #
 

Waaaaaw c'est etonnant comment tu expliqueq ca c'est magnifique je trouve !!!
Je me presente je m'appelle Tim Rameau, j'ai 13 ans j'ai regarder l'emission sur rtl tvi je l'ai trouve magnifique !!!
c'est simple mes larmes on coule durant un heure pour admiration pour la famille que vous etes !!!
je tiens a vous felicite toi et ta femme pour la comprehension que vous avez a la maladi de ton loulou c'est fabulenx comment vous voulez lui expliquer les choses comme le mot montagnes ui pour nous les voyants nous semble evident mais quand on reflechie pour un non voyant des choses massives commes les montagnes il ne peux que les explorer pour comprendre !!!
Continuez a vous battre et a garder courage comme le chien !!! mdr
gros gros bisouxxx a vous !!
et une joyeuse semaine !!!

Le dimanche 15 janvier 2006 à 23:34, commentaire par Tim :: email :: site :: #
 

Que dire, sinon de continuez à porter votre bout de choux à bout de bras, encore plus haut vers le ciel,les étoiles s'y trouvent..

Le lundi 16 janvier 2006 à 00:32, commentaire par motsbleus :: email :: #
 

le reportage de ce dimanche sur r.t.l m'a boulversée;ce petit bout de chou m'as remis les idées en place grace à sa joie de vivre. nous nous plaignons sans cesse de tous nos mots et j'ai vu une belle leçon de courage de votre part. un énorme bisou à petit lou et bonne demaine à vous tous. je prendrais régulieremenr gt vos nouvelles sur votre site que je trouve très bien fait

Le lundi 16 janvier 2006 à 01:48, commentaire par zazzou03 :: email :: #
 

Bonjour à toute la famille,
De la part d'une autre petite famille de BELGIQUE.
Très beau reportage, très "poignant". Et oui, la vie n'est pas facile tous les jours.
Avancée, reculons, apprentissage, peurs...... mais que chaque jour reste le plus beau.
Et que chaque instant de bonheur, chaque sourire nous fasse réaliser combien la vie est fragile.
Nous sommes mariés depuis 14 ans et avons 2 enfants (Florence 11 ans et Lucas 7 ans qui est né un jour avant votre Lou). Mon mari s'appelle aussi Luc et nous aimons partir en vacances dans le Sud dela France.
Je pense que c'est dans les dures expériences de la vie que nous nous construisons. A chaqu'un nos difficultés. Mais l'important pour moi est le sourire de nos enfants de de continuer à avoir confiance et à ce dire que c'est possible. Bien le bonjour chez vous de ma part et de la part des enfants à qui je viens de raconter l'histoire de Lou.
Que cette année, cette semaine, ce jour soit un jour avec une petite avancée.
Elisa

Le lundi 16 janvier 2006 à 07:45, commentaire par elisa :: email :: #
 

Merci pour votre partage... cela m'a bcp touché... j'en avais les larmes aux yeux... très courageux aussi d'arriver à le transmettre... tant dans les moments faciles que dans ceux qui sont plus difficiles à vivre...
en fait je me sens proche de votre Lou, car nous avons un même type de handicap... visuel... (malvoyante). Je me sens davantage concernée par le handicap mental (et les difficultés d'apprentissage) depuis que j'ai eu l'occasion d'aller au sein de classes maternelles avec des enfants "différents", dans l'enseignement spécial (et j'avoue, cela me prend bcp d'énergie), et autres activités faites pendant des vacances avec des jeunes déficients mentaux.
Leurs progrès font chaud au coeur... motivent... et il faut garder courage qd l'évolution ne se fait plus sentir... pas évident tous les jours... je pense que c'est un peu pareil qd on a le handicap...et qu'on se rend compte des difficultés, et qu'on doit y faire face! Un petit pas à la fois, et on progresse qd même... Mais c'est une longue montagne à devoir gravir...
Merci pour votre témoignage, trouvé par hasard! Bisous à chacun de vous... à Lou, à ses soeurs et à vous, ses parents... Courage pour la suite..

Le lundi 16 janvier 2006 à 09:39, commentaire par Maud :: email :: #
 

Bonjour à tous!

Par où commencer...
Tout d'abord, MERCI pour ce film extraordinaire, émouvant, touchant et qui m'a tellement bouleversée! Merci pour ce témoignage emprunt, malgré les doutes et les moments plus difficiles, d'optimisme, de joie et de tellement d'AMOUR! Votre petit garçon est formidable, tellement sympathique, attachant et souriant.
Vous êtes des parents extraordinaires!!!!!
Merci pour ce témoignage de vie enrichissant, que votre vie à tous les 5 soit très belle!
Je prendrai de vos nouvelles régulièrement, à bientôt et mille bisous,

Pascale

Le lundi 16 janvier 2006 à 10:06, commentaire par Pascale :: email :: #
 

Merci pour ce magnifique reportage... On passe du sourire aux larmes, on essaie de comprendre, on admire votre patience et quand le générique de fin arrive, on éteint la télé et on se dit que la vie est tellement spéciale mais surtout tellement belle..., on se dit qu'on n'a plus le droit de se plaindre pour des bêtises, on se dit qu'on a des yeux qui voient mais qu'en fin de compte ils ne prennent plus assez souvent la peine de VOIR... Bonne continuation à Lou, ce petit bout d'homme boulversant et tellement attachant...

Le lundi 16 janvier 2006 à 11:11, commentaire par Martine :: #
 

j'ai regardé le reportage sur petit LOU c'est un petit boutchou adorable et qu'elle famille formidable avez vous qu'elle leçon de courage pour tout le monde un reportage rempli d'émotion je vous souhaite a vous et a votre famille une très bonne année pleins de progrès de bohneur. embrassez Lou

Le lundi 16 janvier 2006 à 17:14, commentaire par pouillette :: #
 

"Une famille formidable"... c'est vous!
Que dire de plus que tout ce qui a été dit plus haut? Beaucoup d'émotions, de tendresse, d'amour.
On relativise les petits soucis et on voit différemment les plus gros. Merci à vous de ce moment extraordianire. Gros bisous à Lou et sincères amitiés à toute la famille
Annick

Le lundi 16 janvier 2006 à 22:20, commentaire par annick :: email :: #
 

Heureuse et émue après la diffusion du film. C'est fabuleux l'imagination que vous déployez pour faire comprendre les choses les plus élémentaires à Lou, on dirait que vous avez toujours fait cela et pourtant,... je crois qu'il en faut du courage et de l'énergie. Beaucoup de familles pouraient prendre exemple sur la votre. Continuez comme ça, vous répandez le bonheur autout de vous. Toutes mes félicitations. Portez vous bien et bisous à toute la famille.
PS. une réponse n'est pas nécessaire, "heu" une nouvelle explication farfelue pour Lou sera suffisante. Merci d'être là. Nadine.

Le lundi 16 janvier 2006 à 22:24, commentaire par Nobody :: email :: #
 

Merçi d'avoir fait ce film extraordinaire émouvant et touchant.Lou est vraiment un petit être extraordinaire,il nous a remis les pieds sur terre .Votre famille est vraiment une leçon de courage ,continué ainsi bisous a Lou

Le mardi 17 janvier 2006 à 10:40, commentaire par riri :: email :: #
 

Une soirée touchante et inoubliable. Que l'amour qui vous unit continue à vous porter tous les 5. Et merci a ce petit bonhomme de nous donner la conviction merveilleuse que la vie "eh bien, ça vaut le coup" même si c'est pas toujours ce qu'on attendait au départ.JOYE

Le mardi 17 janvier 2006 à 13:58, commentaire par JOYE :: #
 

Tout simplement merci... de montrer que la vie est belle!
Je ne peux que vous souhaiter encore plus de bonheur pour la suite de votre belle aventure.
Votre reportage m'a donné une grande leçon de vie...
Paskou

Le jeudi 19 janvier 2006 à 22:40, commentaire par Paskou :: email :: site :: #
 

Coucou p'tit Lou,
Cela fait un petit moment maintenant que je suis tes histoires mais seulement la première fois que je laisse un petit mot... Je voulais te proposer, ainsi qu'à ton Papa un nouveau jeu :
J'ai vu *animal* qui .... (avec une rime)
Par exemple :
J'ai vu un escargot en haut d'un escabeau...
J'ai vu un pingouin qui mangeait du pain...
J'ai vu un léopard qui jouait de la guitare...

Comme ça tu pourras apprendre plein de noms d'animaux et jouer avec les rimes ;)
Je vous (la tribu Boland) souhaite plein de bonnes choses pour cette nouvelle année :) et attend avec impatience le film en France...
A bientôt,
Alexandra

PS : J'ai mis un article sur Lou dans mon blog avec le lien vers le site, j'espère que ça ne vous dérange pas (page 2 ou 3) ;)

Le dimanche 22 janvier 2006 à 22:24, commentaire par Alex :: email :: site :: #
 

Chouette l'idée des rime. Lou adore les rimes ! On va essayer

Le jeudi 16 février 2006 à 12:13, commentaire par Luc :: #
 

Comme j'ai hâte que ce film avec Lou puisse nous être retransmis en France ....Peut-être qu'un jour ....Merci pour tous ces témoignages écrits ...Pour ceux qui n'ont pu visionner la grande aventure de Lou et de sa famille ,c'est déjà très beau ...Bisous mon p'tit Lou ,affectueuses pensées à la petite famille .

Le mardi 21 février 2006 à 18:43, commentaire par ponette :: email :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned