Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« septembre 2005 »
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et le vent

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

mercredi 14 septembre 2005

438. Pipi debout

Au bord de la piscine.
- Maman, je dois faire pipi.
- Loulou, on vient juste d'arriver et je t'ai demandé, au moment de quitter le gîte, si tu ne devais pas aller à la toilette.
- Je dois faire pipi.
- Bon, viens, on va faire pipi debout dans l'herbe.
- Noooon !
La crise.

J'vous explique : quelle que soit la manoeuvre à exécuter, je m'assieds toujours sur une toilette parce que, pour ce qui est de viser la cuvette, j'ai comme un handicap par rapport à vous.
Comme je ne peux pas observer comment font les autres en pareilles circonstances, Papa m'a déjà maintes fois expliqué que les garçons font pipi debout, et même parfois dans la nature lorsqu'ils n'ont pas le choix. On a même fait une tentative, il y a quelques mois en forêt, mais ça s'est soldé par un pantalon et des chaussures mouillées, chose que je n'ai pas appréciée du tout.
C'est ainsi que depuis lors, je ne veux plus entendre parler d'une telle ineptie.


Mais cette fois, mes vieux semblent déterminés. Et moi aussi !
Je sors tout mon arsenal : "j'ai peur", "je veux pas", "je veux rester un bébé Cadum", "je veux rentrer au gîte", le tout renforcé par des pleurs.
En face de moi, l'ennemi ne fléchit pas. Pire, il tente de déforcer mes lignes de défense dans d'ultimes palabres que je rejette.
C'est l'escalade.
Vient alors l'ultimatum : "un..., deux..., et..."
Si d'habitude, je sais que j'ai intérêt à rendre les armes avant le "trois" fatidique, j'en appelle cette fois à la désobéissance physique et à l'autodéfense.
A peine papa m'a-t-il pris la main que je le frappe.
Fatale erreur.
La guerre à peine déclarée, c'est Hiroshima. Les représailles sont immédiats. Un missile "hand" s'écrase sur mes fesses et brise le moral de mes troupes.
Manu militari, je suis fait prisonnier et suis déporté sur un siège, en résidence surveillée.

Au terme de cinq minutes où je me marine dans mon coin, ils entaments à nouveau de longues négociations.
In fine (et pressé pae le besoin), je capitule et accepte d'aller dans l'herbe pour m'exécuter.
Papa me précède pour me démontrer que cela ne pose aucun problème.
Il me propose même de tenir ma zigounette. Rassuré, j'accepte et finis enfin par me soulager.
J'en suis tout content. Et même fier. Comme d'hab., je fais mon propre débriefing à la deuxième personne du singulier :
- Tu vois que tu ne dois pas avoir peur. Tout va bien... C'est rien du tout de faire pipi debout, hein ?
De leur côté, mes vieux ne tarrissent pas d'éloges et font de bien curieuses analogies :
- T'es un grand garçon qui n'a plus de tute... et qui fait pipi debout !

Mon sourire banane enterre définitivement les hostilités.
La vie est belle.
Par Bèrlebus :: mercredi 14 septembre 2005 à 21:19 :: Au jour, le jour :: #497 :: rss


Vos commentaires

Cet article n'est en aucun cas l'expression d'un découragement. ;-)
Juste un juste reflet et un rééquilibrage de cette autre réalité quotidienne avec Lou.
Et au bout du compte, je pense que nous avons eu raison de lui tenir tête. Lui répondre par la violence n'est pas une solution, certes, mais en l'absence de la vue, il manque à notre bonhomme certains repères. Cela est lié soit au "blindisme" (forme d'autisme), soit à l'absence de son septum (qui semblerait servir de connexion entre l'affectif et le rationnel).
C'est cela qui fait aussi de Lou, un petit bonhomme ultra sensible et affectueux.
Voilà, je voulais juste préciser ces choses.
Et vos derniers messages reçus, dont certains mails privés, m'ont profondément touché.
Comme je dis dans le post : la vie est belle.

Plus que deux jours de mixage, et le film "lettre à Lou" sera fini.
Le papa de Lou

Le mercredi 14 septembre 2005 à 21:31, commentaire par Luc :: #
 

Et oui la vie est belle !!
Et l'histoire de Lou sera une belle histoire !!
A chaque fois que je viens sur ce site je dévore les dernieres notes et à chaque je me dis que ce petit Prince a vraiment une famille Formidable autour de lui !! Lou tu as une maman en or et un Papa en platine et j'espère simplemnt pouvoir en faire autant pour mon petit PRince à moi ;)

ps : je n'ai pas lu d'info sur "lettre à lou" , ce film se presente comment? court métrage, long métrage..euh je vais prendre le temps d'aller chercher des infos sur le site

A bientôt

Le mercredi 14 septembre 2005 à 22:34, commentaire par kaki33 :: email :: site :: #
 

ben lou, si un seul jour, j'avais pu imaginer les difficultés pour un aveugle de faire pipi debout.... quel calvaire en effet... heureusement, tu viens encore de faire un progrès.... je te fais un gros bisou. helene

Le jeudi 15 septembre 2005 à 06:38, commentaire par helene :: #
 

Lou,
Encore une grande grande avancée... même si cela ne c'est pas fait sans difficulté, tes parents t'ont guidé et tu as vaincu ta peur !!!
Et comme tu dis si bien avec ton sourire Banane, "La Vie est Belle" et il ne faut jamais l'oublier....
Enormes bisous de toute la famille
Cécile

Le jeudi 15 septembre 2005 à 10:24, commentaire par cécile :: site :: #
 

Comme d'habitude, la peur t'a habitée mais tu sais que papa ou maman ne font jamais rien pour rien, c'est ce qui fait que tu avances... Aie confiance en eux, jamais ils ne feront quoique ce soit pour te tromper ou te faire du mal.. En tout cas BRAVO, encore une bonne chose d'apprise..
Bizzzzzzzzz
Andrée

Le jeudi 15 septembre 2005 à 10:37, commentaire par ANDREE :: email :: #
 

C'est vrai qu'on imagine pas comment quelque chose qui nous paraît si évident à nous, peut représenter comme difficultés pour toi Lou.
Je suis toujours admirative de voir les manières et la patience dont tes parents font preuves. Et je me pose souvent la question de savoir si dans le même cas je ferais preuve d'autant de qualités.
Grosses bises à toi Lou.

Le jeudi 15 septembre 2005 à 14:11, commentaire par Laure :: site :: #
 

vous avez eu raison de lui tenir tête, c'est la seule manière d'Aimer au plus Lou pour qu'il progresse au plus........et même si cela fait hyper mal en soi, hein? papa et maman de Lou!!!!
mais je peux témoigner que dans "le tenir tête" pas dénué de sens profond, réside les clés de beaucoup , beaucoup de progrès dans le cas de "blindages"....
et quand je lis les performances de Lou, je hurle de joies.... BRAVO à LOU, BRAVO aux encadrants car on transpire sec dans de tels moments... mais rassurezvous, avec le temps, "le blindage" diminue en couche....et la pression à exercer est de moins en moins forte , de plus en plus rare..tenez bon!!!!!cassez la routine dans laquelle la séurité les rassure, la VIE c'est tant une non routine, un flou et les aider à VIVRE au plus, c'est leur ouvrir leurs expériences max et max...

Le jeudi 15 septembre 2005 à 14:31, commentaire par annick :: email :: #
 

p'tit lou si tu savais quelle chance vous avez vous les garçons de pouvoir faire pipi debout. Pour nous les filles c'est un vrai sport il faut d'abord trouver l'endroit adéquat quand l'envie est vraiment trop pressante et ensuite pliée position grenouille c'est à nos pieds qu'il faut veillier hi hi hi surtout en claquettes ha ha ha en tout cas bravo plus de tute et pipi comme les grand c'est cool de grandir même si certains gestes de ton apprentissage sont parfois gênantsgros bisous à tous

Le jeudi 15 septembre 2005 à 17:04, commentaire par sophie :: email :: #
 

Mais c'est qu'ils suivent assiduement. ;-)
Plus qu'un jour de mixage, et le film est fini.
Demain ce sera champagne au studio de mix. , puis à la maison avec Claire qui assure comme une reine.
Je suis infiniment heureux du résultat final.
Crevé mais heureux.
Amitiés à tous.

Le jeudi 15 septembre 2005 à 21:01, commentaire par Luc :: #
 

Le pipi debout!

Gabriel sait mais ne veut que dehors: ce qui est normal et je lui ai appris aussi, en lui tenat le zizi et contre un arbre qu'il pouvait tenir avec ses mains cela faisait un repère. Maintenat c'est un jeune homme très pudique et il gère seul ses WC ...
Emmanuel, rien n'y fait si je suis dehors avec lui il peut se retenir plusieurs heures et maintenat il a 11 ans si je tiens trop le zizi ben le titi il... alors je laisse tomber si j'ose dire (là je suis mal partie pour des explications fines). Et il fait assis...
Mais j'ai entendu dire qu'en vieillissant ben les garçons ils finissent par faire pipi assis comme les dames(cause fatigue, prostate et autres joyeusetés...)
;+))
Fabienne
c 'est de plus en plus dur avec emmanuel car j'ai l'impression de plus en plus d'être son auxiliaire de vie que sa maman.. fatigue quoi!!!

Le vendredi 16 septembre 2005 à 17:49, commentaire par Fabienne :: #
 

Ah! Fabienne.... SI VOUS SAVIEZ COMME VOUS AVEZ RAISON... Plus ils vieillissent plus, plus ça devient difficile croyez moi sur parole... Mais on les aime alors ça va!!! N'empêche que j'ai bien ri..
Je vous souhaite beaucoup de courage avec Emmanuel, ce ne doit pas être rose tous les jours mais continuez de vous battre, chaque jour qui passe doit être une victoire.
Bisous
Andrée

Le vendredi 16 septembre 2005 à 19:09, commentaire par ANDREE :: email :: #
 

Ben toi, Lou, au moins, tu peux faire pipi debout. Demande voir à tes soeurs si elles y arrivent :D ?

Le lundi 26 septembre 2005 à 19:01, commentaire par Chulie :: email :: site :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned