Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« août 2005 »
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et le vent

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

dimanche 28 août 2005

431. Grande résolution

Mi-juillet.
Un soir.
A la mer.
Au moment de grimper dans mon lit-pliant-des-vacances-qui-est-comme-mon-second-petit-nid-mais-de-voyage.
Je ne sais pas ce qui me prend, mais j'balance comme ça :
- Maman, c'est le dernier soir où je dors avec ma "tute"*. Demain, je serai un grand garçon et je ne prendrai pas ma tute.
Je sens maman surprise... – "un blanc" - ...puis toute contente.
Elle me félicite.
Je lui adresse mon sourire banane en retour.
- Bonne nuit, ma maman que j'aime.
- Bonne nuit, mon Loulou que j'aime.

J'vous jure que rien n'avait été fait pour que je prenne une telle décision. Juste, de temps à autres, des propos de mes vieux m'expliquant que : "quand je serai grand, je n'aurai plus besoin de tute".
J'admets aussi qu'il y a six mois, on a décidé ensemble de ne plus prendre la tute pour la sieste... que je ne fais plus depuis trois mois.
Bref, surprise totale, à moins que la perspective proche de mon septième anniversaire dont on me parle beaucoup y soit pour quelque chose.


Le lendemain, au réveil, on en recause un peu.
Le sujet a le pouvoir d'exciter mes zygomatiques.
Ce soir je serai un grand garçon !

Au moment du coucher, j'aborde en premier le sujet, histoire de couper court à toute suputation.
- Regarde, maman, je suis un grand garçon ! Je n'ai plus de tute !
Un régime entier de banane serait bien rikiki s'il fallait le comparer avec mon sourire du même nom. Mes fossettes sont devenues potes avec mes oreilles et ne veulent plus les quitter.
Quand papa vient à son tour me dire bonsoir, j'ai droit à tous les hommages dus à mon rang de "Gégé" (Grand Garçon) !
Câlins, félicitations et guilis de rigueurs.

Le lendemain matin, au saut du lit, je ne laisse pas le temps à papa de placer son "bonjour" habituel.
- Regarde, papa, je suis un grand garçon qui n'a plus de tute.
- C'est bien mon grand garçon ! Bravo, mon Loulou que j'aime.
- Non, à papa de dire : "Mon chouchounet que j'aime".
- Mon chouchouchounet que j'aime !
J'embraye, prenant alors le ton "devinette" (syncope des mots) qui évolue vers le ton "mystère" (longue suspension entre les mots) et, enfin, le ton "climax-banane" (les zygomatiques tendus et prêts à fondre dans le rire) :
- Le-grand-gar-çon-qui... n'a... plus... de... tuuuuute !
Il se prête de bon coeur à répéter la phrase mais en n'imitant pas les intonations.
J'l'interrompts donc pour le corriger.
- Non, tu dois dire : "Mon-grand-gar-çon-qui-n'a... plus... de... tuuuuute !", comme ça ! A papa...
Yes, il accepte !
De bon coeur.

Est né à cet instant dans ma bouche la ritournelle que, depuis lors, j'aime entendre prononcer à chaque fois qu'on me félicite, mais aussi à chaque lever et à chaque coucher. Car n'allez pas croire que c'était juste un trip de passage. Que nenni. Chui trop fier et c'est trop gai d'être félicité.
Je n'ai donc plus de tute et le répertoire de mes phrases de références s'est enrichi.

Ainsi, au cour d'une journée, chaque acte accompli avec maestria, ou qui mérite une félicitation, est pour moi l'occasion de la placer.
- Mon-grand-gar-con (...), à Papa de le dire.
Ce qu'il ne peut alors refuser.
Gnark, gnark, gnark !

Ah oui, très important, j'allais oublier de préciser : le rite doit impérativement s'accompagner d'une douce caresse de la main sur ma joue. Même qu'alors, je saisis cellede mon interlocuteur (sans aucune hésitation quant à sa localisation dans l'espace), et que je la guide ...avec la mienne.
Ben oui, à la longue, je situe instinctivement les "morceaux" du corps humain de la personne avec qui je suis et que je connais, rien qu'à la position de sa voix.

Moralité : on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même.
;-)

* Tute = tétine.
Par Bèrlebus :: dimanche 28 août 2005 à 12:34 :: Au jour, le jour :: #490 :: rss


Vos commentaires

waouw lou, tu es un presque un homme

Le dimanche 28 août 2005 à 23:43, commentaire par aline :: #
 

Alors moi je dis juste Bravo Lou, le grand-gar-çon-qui-n'a... plus... de... tuuuuute
;)

Le lundi 29 août 2005 à 10:29, commentaire par L'Amère de famille :: email :: site :: #
 

Félicitations Lou!
Luc, cela fait déjà un petit temps que je vous lis, et je vous pense souvent à votre petite famille. Merci pour ces moments que tu nous partages, c'est vraiment des perles que tu sèmes. En vous lisant je me rends de plus en plus compte que dire qu'un enfant avec un handicap ne peut être heureux est une grosse bétise. Je le savais déjà avant mais ce que tu dis le confirmes encore.
Tout simplement merci,

Anne-Sophie

Le lundi 29 août 2005 à 15:47, commentaire par anne-sophie :: #
 

Tout simplement félicitations Lou!! Et aussi bon anniversaire (en retard)... Profite encore pleinement des derniers jours de vacances et bonne rentrée scolaire...
Merci à toute la tribu pour ces/ses merveilles...
Bisous

Sandra

Le lundi 29 août 2005 à 19:42, commentaire par sandra :: email :: #
 

Un grand pas pour Lou... un grand sourire pour ses lecteurs. Merveilleux récit.

Moi je connais un petit garçon de 9 ans qui suce encore sa tute à l'occasion.

Et une fille de 24 qui dort encore avec une peluche :D

Merci de nous faire partager ça Monsieur Luc et à bientôt !

Le lundi 29 août 2005 à 22:17, commentaire par Chulie :: site :: #
 

Salut Lou
Ca fait un petit bout de temps que je n'etais pas passé ici et tes histoires sont toujours aussi touchantes, marrantes etc !!
Moi je ne pourrais pas prendre la resolution de la tute car je n'en ai pas (ni de doudou) pour l'instant
a bientôt petit prince

Le lundi 29 août 2005 à 22:18, commentaire par Julien :: site :: #
 

Le débat de la "tute" est-il lancé ?
Plus sérieusement, en ce qui nous concerne, on l'a toujours privilégié au "suçage de pouce" car la tétine peut s'en aller, pas le pouce.
...Et cela a marché, tant avec Lou qu'avec Eva ou Mathilde qui, comme lui, ont décidé un jour (vers 4 ou 5 ans) qu'ils étaient grands et n'en avaient plus besoin.
;-)
Luc

Le mardi 30 août 2005 à 08:59, commentaire par Luc :: #
 

BRAVO LOU!!!
Moi je me suis toujours dit que le doudou ou la tutte ou les deux étaient apaisants dans certaines circonstances, peur, mal être ou tout simplement manque d'amour... Il est vrai que c'est formidable quand l'enfant s'en défait par lui-même mais pour le moment la jeune fille que j'ai élevé est en vacance chez nous et elle ne quitte jamais ni sa tutte ni son doudou et je ne puis lui en vouloir parce que les circonstances sont là, sérieuses et je suis sûre qu'un jour viendra elle lâchera le tout.... Par contre je puis vous assurer que le pouce n'est pas mieux, ma soeur âgée de "56 ans" le suce toujours la nuit!!!!A h les mauvaises habitudes...lol...
Encore bravo à Lou, bonne fin de vacances,
Bizzzzzzzz
Andrée

Le mardi 30 août 2005 à 10:33, commentaire par ANDREE :: email :: #
 

bravo Lou;) contente de te retrouver après cette pause estivale

Le mardi 30 août 2005 à 13:40, commentaire par Julia :: site :: #
 

et comment la tute vit ce changement ? Elle ne déprime pas trop ? la pauvre... devoir du jour au lendemain faire chambre à part...

bisous
Suzybellule
(n'empeche que je veux encore des bellules hihihi)

Le mardi 30 août 2005 à 18:47, commentaire par suzybellule :: email :: site :: #
 

Bonjour Luc
Ah non je ne pense pas que Julien voulait lancer un débat sur la tute ;)
il a simplement voulu dire que lui n'en voulait pas et ce à notre grand dam car nous avons quelques soucis pour le faire dormir (avec l'aide d'un doudou ou une tute ça peut faciliter la chose) Mais Julien ne veut rien..
et je suis comme toi je preferait le voir avec une tute que sucer son pouce !!
A bientôt

Le mercredi 31 août 2005 à 00:21, commentaire par kaki le papa de Julien :: site :: #
 

Bravo Luc !!!
C'est une sacrée désicion que tu as prise... et tout seul... chapeau !!!
Moi aussi je suis une pro de la tétine... j'en ai même

Le mardi 13 septembre 2005 à 14:43, commentaire par yuna :: site :: #
 

oupsss... j'ai pas eu le temps de finir que hop le commentaire est parti ;)
Je disais donc que j'en ai même 4 tétines dans mon lit... pour toujours en trouver une ;)

Le mardi 13 septembre 2005 à 14:45, commentaire par yuna :: site :: #
 

Je répond avec retard, faute d'avoir eu l'occasion auparavant. Tu vois, Luc ? Nous en avions parlé à l'époque, en commentaire, lorsque tu parlais de la tute à je ne sais plus quelle occasion. Je t'avais fait remarquer que je trouvais formidable que tu "laisse le temps au temps" en n'imposant pas la suppression de la tute à un âge trop précoce. Tu m'avais répondu que tu avais attendu, pour Eva et Mathilde, que ca se fasse "tout seul". C'est maintenant un troisième succès consécutif, et un succès entier puisque ce n'est même pas suite à "d'amicales pressions" que Lou a fait ce choix, tout seul, ce qui a permis d'être l'occasion de beaucoup de fierté et de bonheur, plutôt que d'un conflit et de pleurs. Tout vient à point à qui sait attendre, et la chose se vérifie une fois de plus. Il y a de quoi se réjouir.

Le dimanche 18 septembre 2005 à 19:20, commentaire par Kero :: #
 

absolument mon cher Dr Kero ;-)

Le lundi 26 septembre 2005 à 19:07, commentaire par Luc :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned