Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« novembre 2004 »
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et les guili

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

jeudi 4 novembre 2004

323. Etre maître du temps !

5 jours de folies.
5 jours de joies et de pleurs.

J'vous plante le décor :
La maison de famille des Ardennes.
Pleins d'amis de papa et maman que j'aime.
Plein d'enfants qui ne m'intéressent absolument pas, comme d'hab.

- Olivier ! Dis, Olivier, tu veux bien me pousser dans la brouette ?
- OK, Lou.
Mais après une heure, un pneu crève.
- C'est pas grave, hein. Papa va réparer la brouette !
Mais il n'a pas le matériel et les magasins sont fermés.
- Le magasin, il est pas fermé !
- Si mon Loulou, on est dimanche et le dimanche, les magasins sont fermés.
- Je veux pas !

Lundi.
- C'est quand qu'il vient, Patrick ?
- Ce soir, mon Chouchounet.
- Mais on est le soir !

- Non, Lou, on est l'après-midi.
- Je veux Patrick et on est le soir...
M'font chier avec leur manière arbitraire de décider du temps et de l'heure.
Crise de chez crise...

- Jacques, tu veux bien jouer à t'écraser, pour rire, hein ?
Ce que.
J'lui grimpe dessus, sur la tête, sur le ventre.
A son tour de m'écraser (mon dernier trip du moment).

- Je veux aller à la balançoire avec Olivier.
Papa :
- "Je voudrais", Lou !
- Je voudrais aller à la balançoire avec Olivier.
- Olivier, il est occupé en ce moment.
- Occupéééé !


Ce soir là, y'a la fête et le jeu de nuit que papa et leurs ami(e)s ont organisé pour les enfants à l'occasion d'Halloween.
Je me déguise à nouveau en fantôme et fait peur à tout le monde.
Papa me fait sentir la grande cape en velours et le masque qu'il a mis pour être le diable.
Jacques, lui, est en Loup Garou, le corps couvert de poils et la tête sous un drôle de truc en plastic mou sensé représenter une tête de Loup, enfin, c'est ce que maman me dit et me fait sentir avec mes mains. Sa voix est toute drôle, caverneuse.
Maman, elle, elle a les cheveux tout ébouriffés.
Bref, tout le monde est déguisé, petits et grands.

Durant le jeu de nuit, je participe en donnant la main à Patrick, ou carrément dans ses bras.
On rencontre une sorcière et une chauve-souris :
- Isabelle, elle crie, hein Patrick ?
- Et elle, c'est Anne-Noëlle qui joue.
Plus loin, c'est Rino qui fait un magicien.
- Il a une drôle de voix, Balli-Ballo, hein ? (c'est le surnom que j'lui donne)
En plein bois, c'est olivier qui fait le sorcier, alors on doit chanter en tournant autour de lui.
J'les reconnais tous. C'est comique !
Puis on rencontre Virginie qui nous crie dessus en Flamand.
Ça m'fait bien fait marrer.
Bref, le jeu de nuit se poursuit et me plaît, même si pour moi, son caractère nocturne ne change rien. Ce que j'aime, c'est entendre les autres enfants crier et les grandes personnes imiter les dessins animés ou les cassettes audio.

Vers dix heures, je m'effondre.
Hélas, Patrick ne vient que pour la soirée.
Dur réveil, le lendemain, lorsque je réalise qu'il n'est plus là.

Et puis, à tour de rôle, il y a les départs.
Hilde, Clarissa, Juliette, Louise, Anne-Noelle, Isabelle et Olivier, Jacques et Virginie, Léna, Florence et Balli-Ballo, Roquentin, Antoine, Caroline, Mathilde, Laurent, Alexia, et ceux dont j'ai oublié le nom, tous repartent petit à petit.
...J'aime pas les départs.

On passe ainsi encore une journée en famille.
Calme étrange après quatre jours de folle ambiance.

J'comprends toujours pas que le monde ne tourne pas autour de moi.
Pourquoi certaines personnes apparaissent puis disparaissent comme cela de ma vie ?
Pourquoi mes parents et d'autres grandes personnes sont les maîtres du temps, et que moi j'peux pas décider ?
Les explications de mes vieux ne me conviennent décidément pas.
Par Bèrlebus :: jeudi 4 novembre 2004 à 14:45 :: Au jour, le jour :: #360 :: rss


Vos commentaires

voila moi aussi je conpren se ke c detre aveugle enfin jimajine car ma seur et aveugle mai je ladore on peu etre aveugle et tres gentil m seur lest

Le vendredi 8 juillet 2005 à 17:01, commentaire par ZAZOU :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned